Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

1.500 personnes réunies pour la marche blanche en hommage à Karine Foucher

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Une marche blanche en hommage à Karine Foucher, l'infirmière retrouvée poignardée lundi à Pannes, a eu lieu samedi après-midi à Ferrières-en-Gâtinais : plus de 1.500 personnes ont répondu à l'appel.

La marche blanche est partie de la place Saint-Macé pour rejoindre l'école de la Cléry.
La marche blanche est partie de la place Saint-Macé pour rejoindre l'école de la Cléry. © Radio France - Théophile Vareille

Ferrières-en-Gâtinais, France

1.500 personnes ont ce samedi après-midi participé à la marche blanche organisée en hommage à Karine Foucher, l'infirmière de 42 ans retrouvée poignardée lundi à Pannes. La marche a eu lieu à Ferrières-en-Gâtinais, où habitait la mère de famille. La foule, composée tant d'habitants de la région que de la commune, s'est élancée de la place Saint-Macé pour rejoindre l'école de la Cléry. Une école où est encore scolarisé un des enfants de Karine Foucher.

Des roses, des blouses d'infirmière et des ... poupées

Parmi les participants, de nombreux proches de Karine Foucher -ses anciennes collègues, amis, ainsi que les membres de l'association de parents d'élèves de l'école- mais aussi de nombreuses personnes qui ne la connaissaient pas mais tenaient à lui rendre hommage. "Je ne la connaissais pas personnellement, explique Laurie Charpentier, mais mon enfant est dans la même classe que son fils à l'école, c'était important pour nous d'être là." Venue en famille avec son mari et ses enfants, elle a aussi amené des roses blanches et jaunes.

La marche s'est conlue par une embrassade dans la cour de l'école de la Cléry,  ponctuée par un retentissant "Karine !". - Radio France
La marche s'est conlue par une embrassade dans la cour de l'école de la Cléry, ponctuée par un retentissant "Karine !". © Radio France - Théophile Vareille

Au cœur de la marche, on n'a pas apporté que des fleurs, mais aussi des masques ou blouses d'infirmières pour les anciennes collègues de Karine Foucher, ou même deux poupées pour une petite fille venue avec sa maman. Un élan de solidarité qui réjouit Anne-Sophie Grognart, habitante de la commune : "J'espère que tout ce monde qui venu, ça pourra peut-être apporter un rayon de soleil à la famille."

A la fin de la marche, un verre de l'amitié a été servi dans la cour de l'école de la Cléry. Les participants ont aussi pu écrire quelques mots dans des cahiers à la mémoire de Karine Foucher. Ces cahiers seront ensuite remis à sa famille explique Alexandra, une amie proche de la victime : "c'est pour que la mémoire reste, pour que ses enfants, son mari, savent ce qu'ils savent sûrement déjà, que c'était une magnifique personne."

"Cela a vraiment été un magnifique hommage, abonde Monique Grandant, retraitée, pour une très belle personne en plus, elle venait faire la piqûre à ma sœur toutes les deux semaines, toujours gentille, toujours aimable." C'est d'ailleurs toute la commune qui s'est arrêtée le temps de la marche, de nombreux commerces fermant exceptionnellement pendant l'après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu