Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

1 an de prison dont 6 mois ferme pour l'agression au marteau dans un lycée de Draveil sur fond de "guerre" entre cités

mercredi 13 juin 2018 à 18:46 Par Valentin Dunate, France Bleu Paris

Un jeune homme de 18 ans a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel d'Evry à un an de prison dont six mois ferme. Le 12 mars dernier, il avait porté un coup de marteau sur le crâne d’un adolescent de 15 ans dans l'enceinte du lycée professionnel Nadar de Draveil.

Le lycée Nadar de Draveil après l'agression au marteau
Le lycée Nadar de Draveil après l'agression au marteau © Maxppp - PHOTOPQR LP / NG

Évry, France

Comme l’a signifié la Procureure de la République, "ces rixes entre jeunes de cités aboutissement rarement à des interpellations et se heurtent très souvent au silence des protagonistes". C’était le cas ce mercredi : les mains dans le dos, l’air absent, ce jeune homme de 18 ans a fait comme si cette guerre des cités n’existait pas. Lui raconte qu’un autre adolescent, qu’il avait déjà vu quelques fois lui a tiré dessus à deux reprises (avec un pistolet qui tire des balles en caoutchouc) mais que l’arme s’est enrayé. Il l’a donc poursuivi dans le lycée avec un marteau (un marteau qu’il avait sur lui depuis une agression une semaine plus tôt). C’est un autre adolescent, qui était là au mauvais endroit, au mauvais moment, qui a reçu le coup sur le crâne. 

Je ne savais pas qu’il était parti le coup de marteau, je l’ai mis en mode voilà quoi !

Le jeune homme condamné à un an de prison dit : "Je ne savais pas qu’il était parti le coup de marteau, je l’a mis en mode voilà quoi ! C’est dans les médias que j’ai appris que j’avais mis coup de marteau". Le problème c’est que cette version est contredite par une vidéo où l'on ne voit pas d’arme en dehors de l'établissement scolaire. Cette arme était dans le lycée mais d'ailleurs, le détenteur de l’arme , mineur, dit de son côté que c’était "une pince" et non un pistolet. Comme le conclut la Procureure qui estime qu’il s’agit là très clairement d’une "expédition punitive" et qui avait requis "une peine sévère" : un an de prison dont 6 mois ferme ; dans ces rixes, "on a jamais le fin mot de l’histoire". A la question de la juge : "Pensez-vous qu’il est adapté de rentrer dans un lycée avec un marteau" ? La réponse du jeune homme de 18 ans condamné : "C’est pas normal, quand même". Ce jeune homme a également l'interdiction de se rendre à Draveil et Vigneux. Trois autres mineurs (dont le détenteur de l'arme) seront jugés devant le tribunal pour enfants, ultérieurement.