Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

10.000 à 15.000 personnes participent à une rave party sur le Causse Méjean, en Lozère

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Les pompiers du Gard ont été envoyés sur le Causse Méjean, sur la commune de Hure-la-Parade au Hameau de Drigas (Lozère). Dix à quinze mille fêtards ont commencé à occuper les lieux dès samedi.

Un chemin de petite randonnée sur le Causse Méjean en Lozère. Parc national des Cévennes.
Un chemin de petite randonnée sur le Causse Méjean en Lozère. Parc national des Cévennes. © Radio France - Sylvie Duchesne

Une rave party, fête de musique électronique sauvage, s'est installée sur la commune de Hures-la-Parade au Hameau de Drigas. D'après le maire, Alain Baret, entre 10.000 et 15.000 teuffeurs sont arrivés dès le samedi 8 août au soir vers 23h. Ce dimanche, ils n'étaient plus qu'entre 3.000 et 4.500 sur place.

La crainte des vols et des incendies

Une cellule de crise a commencé à 11h30 entre la municipalité et les services de l'État. À la sortie, le maire André Baret, explique que la priorité est de mettre en place des mesures pour assurer la sécurité des lieux, des habitants et des fêtards. La crainte c'est celle des incendies : "Nous sommes sur un plateau, dans une cuvette, où la température va frôler les 37 degrés. Avec les fêtards, il va forcément y avoir des feux.

"À l'heure où je vous parle (12h30 NDLR), certains sont en train de couper des arbres pour alimenter leur feu de joie." André Baret, maire de Hures-la-Parade.

Le maire a également peur des vols qui pourraient survenir : "Nous en avons déjà fait l'expérience en 2001, lors de la dernière rave party sur le Causse Méjean. Certains en profitent pour faire de menus larcins.

Quid du risque Covid ? 

Après la découverte du premier cluster lozérien la semaine passée, les autorités s'inquiètent d'un tel rassemblement. Quelque 14 cas positifs ont été détecté après la venue de footballeurs montpelliérains en stage à Mende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess