Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dix mois de prison ferme pour avoir fourni en drogue les détenus de la prison de Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Un habitant de Puisserguier était poursuivi lundi devant tribunal de Béziers pour avoir illégalement préparé des colis de drogue destinés aux détenus de la prison de Béziers. Le jeune homme avait pris la fuite à vive allure avec sa voiture lors d'un contrôle de gendarme a Montady en décembre dernier

Prison de Béziers
Prison de Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Un jeune père de famille de 21 ans a été condamné lundi par le tribunal de Béziers à 18 mois de prison dont 10 mois ferme pour trafic de stupéfiants. Ce cuisinier sans emploi déjà connu de la justice, condamné à cinq reprises pour vols et conduite sans permis notamment, alimentait les détenus de la maison d'arrêt du Gasquinoy.

Le prévenu, en détention provisoire depuis son interpellation le 10 décembre 2020, avait pris la fuite lors d'un contrôle de gendarmerie à Montady. Cet habitant de Puisserguier sans permis, conduisait sous l'emprise de stupéfiants en période de confinement. Apres une course poursuite il s'était retrouvé coincé dans une impasse avant d'être rattrapé par les militaires. Plusieurs colis de drogue, d'alcool, téléphones portables et cartes SIM avaient été retrouvés dans sa voiture.

Lors de son arrestation, ce Biterrois a reconnu percevoir une commission de 300 euros pour préparer ses colis, mais sous la contrainte selon lui. 

150 grammes de résine et d'herbe de cannabis retrouvés dans sa voiture

À l'audience, le jeune homme nie avoir l'intention de jeter cette marchandise par-dessus les murs du centre pénitentiaire de Béziers. "Je les ai bien préparés et je devais les déposer chez un client".

Ce consommateur de joints (10 par jour) risquait jusqu'à 10 ans de prison. Le tribunal qui a jugé les faits d'une très grande gravité est allé au-delà des réquisitions du parquet qui réclamait six mois de prison ferme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess