Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

101 voitures aux pneus crevés à Saint-Malo : le suspect convoqué devant la justice en septembre

L'homme suspecté d'avoir crevé les pneus d'une centaine de voitures à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a été relâché ce jeudi 30 janvier. Convoqué en septembre prochain devant la justice, l'individu souffrirait de problèmes psychiatriques.

Près de 300 pneus de voitures garées sur le parking SNCF de Saint-Malo et aux alentours ont été crevés. L'auteur présumé des faits souffrirait de troubles psychologiques.
Près de 300 pneus de voitures garées sur le parking SNCF de Saint-Malo et aux alentours ont été crevés. L'auteur présumé des faits souffrirait de troubles psychologiques. © Radio France - Nicolas Fillon

Il aurait percé les pneus de 101 véhicules, brisé des rétroviseurs et arraché des essuie-glaces sur le parking SNCF de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et les rues adjacentes : selon nos informations, le suspect en garde à vue depuis mercredi 29 janvier au matin est ressorti libre du commissariat ce jeudi 30 janvier après-midi. Avec en poche une convocation devant la justice pour septembre prochain

Des soucis psychiatriques en cause ?

Cet homme d'une trentaine d'années aurait lacéré au couteau près de 300 pneus de voitures dans la nuit de mardi 28 à mercredi 29 janvier.  Peu connu des services de polices, l'interpellé, "instable", souffrirait de "problèmes psychiatriques", indique-t-on au parquet de Saint-Malo.

Si le mis en cause n'est convoqué au tribunal qu'au mois de septembre, c'est aussi pour laisser le temps aux victimes de déposer plainte. Une cinquantaine a déjà été recueillie par le commissariat malouin. 

Des pancartes ont été placardées par la société gérante du parking SNCF pour prévenir les abonnés de l'acte de vandalisme. Beaucoup doivent rentrer ce vendredi 31 janvier.
Des pancartes ont été placardées par la société gérante du parking SNCF pour prévenir les abonnés de l'acte de vandalisme. Beaucoup doivent rentrer ce vendredi 31 janvier. © Radio France - Nicolas Fillon

Il reste encore de nombreuses voitures vandalisées sur le parking SNCF. En effet, beaucoup de leurs propriétaires, abonnés et garés depuis le début de la semaine, ne doivent revenir que ce vendredi 31 janvier à Saint-Malo. Une mauvaise surprise les attend...

Certaines des 101 voitures vandalisées ont les quatre pneus crevés. La facture s'annonce salée pour les propriétaires des véhicules. Au moins 50 plaintes ont déjà été déposées.
Certaines des 101 voitures vandalisées ont les quatre pneus crevés. La facture s'annonce salée pour les propriétaires des véhicules. Au moins 50 plaintes ont déjà été déposées. © Radio France - Nicolas Fillon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu