Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Douze personnes piégées par la marée sur l'Île Madame : la mairie de Port-des-Barques présente ses excuses

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Douze personnes parties se promener mardi 13 avril sur l'Île Madame en Charente-Maritime se sont fait piéger par la montée des eaux. Il y avait une erreur sur les horaires de marée affichés par la municipalité. La mairie de Port-des-Barques a présenté ses excuses via sa page Facebook.

L'ÎLe Madame
L'ÎLe Madame © Maxppp - Thomas Bregardis

Douze personnes, des locaux, coincées sur l'Île Madame ce mardi après-midi, ont été rapatriées à Port-des-Barques par un marin pêcheur. Les horaires de marée affichés par la municipalité étaient erronés. La mairie a présenté ses excuses sur sa page Facebook. La mairie de la petite commune située près de Rochefort, en Charente-Maritime, avait voulu bien faire en modifiant son panneau d'affichage à l'entrée de la Passe aux Bœufs, il s'agissait de le rendre plus lisible, en reprenant les informations qui figurent sur le site de la ferme aquacole de l'Île Madame. "En fait il y avait une coquille dans cette annonce, et des gens se sont retrouvés piégés sur l'Île Madame" raconte la maire de Port-des-Barques, Lydie Demené.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Il fallait qu'ils sortent  avant 16 heures et ce qui était inscrit c'était 18 heures" poursuit l'élue. C'est un membre de la famille d'une des personnes piégées qui a alerté les services de la mairie. L'agent du port de la capitainerie, sollicité par la commune, a alors demandé à un pêcheur local, Loïc Boniton d'aller récupérer le petit groupe sur l'Île. Lydie Demené promet que la municipalité sera plus vigilante. "On apprend de ses erreurs" dit-elle et se félicite qu'il n'y ait eu aucun dommage matériel "ça fera partie des souvenirs des gens qui se sont faits piéger sur l'île."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess