Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Douze policiers supplémentaires pour renforcer le commissariat de Limoges

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

Douze policiers supplémentaires vont venir étoffer les rangs du commissariat de Limoges, dans le cadre de la "politique de sécurité du quotidien" défendue par Emmanuel Macron. Ces renforts font partie des 10.000 recrutements promis par le chef de l’Etat d’ici la fin de son quinquennat.

12 policiers supplémentaires vont être affectés au commissariat de Limoges.
12 policiers supplémentaires vont être affectés au commissariat de Limoges. © Radio France - Nathalie Col

Comme à Montpellier, où Emmanuel Macron s’est rendu lundi, le commissariat de Limoges va bénéficier de renforts pour lutter contre les violences et les trafics. Douze policiers supplémentaires doivent ainsi être affectés dans la cité de la porcelaine confirme la préfecture de la Haute-Vienne. Un déploiement sans doute âprement négocié et qui devrait permettre de soulager les équipes en place, alors que l’organisation et les conditions de travail des agents limougeauds ont été régulièrement pointées du doigt par les syndicats ces dernières années.

Ces arrivées, prévues cette année, se feront dans le cadre des 10.000 recrutements de policiers et gendarmes promis par le président de la République d'ici la fin de son quinquennat. Dans le cadre de sa politique de "sécurité du quotidien", ils devraient être directement au contact de la population puisque l'objectif affiché est de mettre "plus de bleu dans la rue".

L'annonce de ces renforts est accueillie de manière plutôt positive par le syndicat de policiers Alliance mais son délégué départemental en Haute-Vienne, Laurent Nadeau, souligne qu'avec "une vingtaine de policiers supplémentaires au moins, on nous aurait vraiment permis de respirer, que ce soit sur la voie publique ou au sein des services départementaux d'investigation".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess