Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

12 radars d'Indre-et-Loire mis définitivement hors-service depuis le début du mouvement des gilets jaunes

-
Par , France Bleu Touraine

Plus d'un tiers des 31 radars automatiques fixes situés au bord des routes d'Indre-et-Loire devront être remplacés : 12 appareils ont été détruits, depuis le début du mouvement des gilets jaunes. La facture du remplacement atteindra plusieurs dizaines de milliers d'euros par radar.

En Indre-et-Loire 8 radars ont été incendiés depuis le début du mouvement des gilets jaunes (photo d'illustration)
En Indre-et-Loire 8 radars ont été incendiés depuis le début du mouvement des gilets jaunes (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP

Pour la première fois, la Préfecture d'Indre-et-Loire révèle le nombre de radars endommagés, dans notre département, depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Sans surprise, de très nombreux radars automatiques fixes ont été mis hors service, ponctuellement ou définitivement.

 Plus d'un appareil sur trois devra être remplacé

Sur les 31 radars de vitesse installés au bord des routes d'Indre-et-Loire, 12 ne fonctionnaient pas le 1er février dernier. Huit radars ont été incendiés à Monnaie, Saint-Avertin, Esvres, Neuillé-Pont-Pierre, par exemple. Quatre autres ont été neutralisés définitivement par d'autres moyens, notamment à Tours, Noizay et Vernou-sur-Brenne. Ces 12 radars devront être remplacés. Ca coûtera plusieurs dizaines de milliers d'euros par appareil. 

Les 19 autres radars fixes sont régulièrement masqués mais n'ont pas été dégradés durablement. Il faut noter aussi que les dix radars feux rouges et le radar passage à niveau des Coteaux-sur-Loire n'ont pas non plus subis de dégradation.  

213 385 PV dressés par les radars automatiques en 2018 en Indre-et-Loire

L'an dernier, les 31 radars de vitesse, mais aussi les dix radars feux rouges et le radar passage à niveau ont flashé 213 385 fois. C'est 58% de moins que l'année précédente, et ça s'explique par plusieurs autres facteurs que le vandalisme en marge du mouvement des gilets jaunes. On peut citer, par exemple, la fin des travaux d'élargissement de l'A10, alors que le radar-chantier avait, à lui seul, pris la moitié des 213 000 flashs de l'année 2017. Autre élément : tous les radars placés sur des routes où la limitation a été ramenée à 80 kilomètres-heure n'ont pas flashé pendant le mois de juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess