Faits divers – Justice

13 novembre 2015 : les multiples combats de l’une des associations de victimes

Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 13 novembre 2017 à 6:09

Le Bataclan, le lendemain de l'attentat
Le Bataclan, le lendemain de l'attentat © Maxppp - Cedric Bufkens

Soutenir les proches, surtout en ce jour anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, mais aussi sensibiliser contre les risques de radicalisation. Les buts d’une association de victimes. Trois questions à son président, Philippe Duperron, originaire d'Alençon.

Le soir du 13 novembre 2015, l’ancien avocat d’Alençon Philippe Duperron a perdu son fils, Thomas, tué au Bataclan. Il a rapidement mis ses compétences de juriste au service de « 13 11 15, Fraternité et Vérité »., une association très active, pas uniquement dans le soutien aux victimes.

Philippe Duperron, ce lundi matin vous serez aux côtés d’Emmanuel Macron, lors des cérémonies sur les lieux de chaque attentat le 13 novembre 2015. La présence du Chef de l’Etat est un signe fort pour la mémoire des 130 morts ?

« C’est très important que ce soit le Chef de l’Etat en personne, représentant de la Nation, qui accompagne ces cérémonies. Car aucune des victimes n’était visée en personne. C’est bien la Nation, la démocratie, la liberté qui ont été attaquées ! Il n’y aura pas de discours officiel, comme l’année dernière, et nous y sommes très attachés. C’est une cérémonie de mémoire, elle doit se dérouler dans la plus grande dignité. Hors de question qu’un politique, quel qu’il soit, puisse tirer parti d’un prise de parole ».

Cette date anniversaire du 15 novembre est-elle éprouvante ?

« Un anniversaire crève-cœur ! Et c’est vrai pour toutes les victimes. Pour nous, parents de victimes décédées, ou pour les blessés qui ont vécu les événements de l’intérieur. La plaie est toujours ouverte, béante. Elle se vit au quotidien. C’est le matin que vous pensez à votre fils. Le soir en vous couchant. Et dans la journée parce qu’une foultitude d’événements vous rappellent son absence. Mais un anniversaire c’est une poussée supplémentaire….. »

Thomas Duperron, décédé au Bataclan - Aucun(e)
Thomas Duperron, décédé au Bataclan - famille Duperron

Votre association aide les victimes mais intervient aussi, en mémoire des victimes, dans une forme de prévention : sur le terrain de la déradicalisation

« C’est un point qui nous distingue sans doute de ‘Life for Paris’, l’autre association qui s’est constituée après les attentats. L’un de nos buts associatifs est effectivement de travailler, dans la mesure de nos moyens, à la déradicalisation. Il s’agit pour nous d’intervenir auprès des jeunes, lycéens et collégiens. Parler de ce que nous avons vécu, de la façon dont nous l’avons vécu, de l’origine des attentats. Et essayer de convaincre les jeunes de ne jamais s’engager sur ces voies mortifères. »

A ECOUTER : l'intégralité de l'interview de Philippe Duperron

Interview Philippe DUPERRON, président de "13 11 15. Fraternité et vérité"