Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Treize personnes dont sept enfants intoxiqués au monoxyde de carbone à Sète

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu
Sète, France

Six adultes et sept enfants ont été sérieusement intoxiqués au monoxyde de carbone dans un appartement de Sète (Hérault) dans la nuit de mercredi à jeudi.

Illustration
Illustration © Maxppp -

Vers 2 heures du matin dans la nuit de mercredi à jeudi, une famille de deux adultes et six enfants s'est présentée spontanément aux Urgences de l'hôpital de Sète. Elles présentaient toutes des symptômes d'intoxication au monoxyde de carbone, de gros maux de tête, des vomissements et un sentiment de somnolence.

Alertés par l'hôpital, les sapeurs pompiers de Sète mesurent les taux de monoxyde dans l'appartement de cette famille, situé dans le quartier HLM de l'île de Thau. Tous les voyants sont au rouge. GRDF coupe le gaz et met hors service la chaudière murale individuelle du local. 

Vers 5h du matin, quatre adultes et un enfant se présentent également aux urgences de Sete. Ils déclarent avoir passé l'après-midi dans l'appartement de la première famille. Ils sont en cours d'examen. 

Ce sont donc 13 personnes qui ont été intoxiquées : six adultes (âgés de 20 à 72 ans) et sept enfants (de 6 à 17 ans). Huit personnes ont été transférées vers  la clinique Saint-Pierre à Perpignan

C'est là que se trouve le caisson hyperbare qui permet de faire baisser le taux de monoxyde dans le sang. Trois ont pu regagner leur domicile.

Les pompiers rappellent que le risque d'intoxication est important en cette période hivernale.

- SDIS 34
Choix de la station

À venir dansDanssecondess