Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

130 fonctionnaires de police réunis à Caen pour rendre hommage à leur collègue tuée à Rambouillet

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

À l'appel du syndicat SGP-Police du Calvados, près de 130 policiers et policières étaient réunis devant le commissariat de Caen, ce lundi à 17h30. Ils ont rendu hommage à leur collègue, Stéphanie M., fonctionnaire assassinée jeudi devant son lieu de travail.

Les 130 personnes présentes devant le commissariat de Caen ont respecté une minute de silence.
Les 130 personnes présentes devant le commissariat de Caen ont respecté une minute de silence. - SGP-Police

Les syndicats ont lancé un appel national ce lundi à 17 h 30. Des dizaines de rassemblements ont eu lieu partout en France, pour rendre hommage à Stéphanie M., fonctionnaire de police poignardée jeudi dernier devant le commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines. Cette femme de 49 ans a croisé la route d'un homme radicalisé. 

À Caen, 130 policiers et policières étaient réunis devant l'Hôtel de police. Des gardiens de la paix, des commissaires, des personnels administratif et des policiers municipaux ont répondu présent. Une minute de silence a été respectée. "On se joint à la peine de la famille. C'est tout notre secteur qui est touché, mais pas seulement", indique Ruddy Sergeant, secrétaire départementale SGP Police. 

Inconnu des services, l'assaillant est un ressortissant tunisien radicalisé. Il a été abattu par les forces de l'ordre, après les faits. Le Parquet antiterroriste s'est saisi de l'affaire. Le père du trentenaire et deux de ses cousins, dont l'un fiché S, sont toujours en garde-à-vue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess