Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

150.000 euros de drogue saisis par les gendarmes d’Annecy

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

En fin de semaine dernière, les gendarmes d’Annecy en Haute-Savoie ont découvert plus de 150 000 euros de drogue au domicile de trois trafiquants. Ces derniers avaient implanté leur "point de vente" dans la forêt du Semnoz.

Les gendarmes d'Annecy (Haute-Savoie) démantèlent un réseau de trafic de drogue. (photo gendarmerie d'Annecy)
Les gendarmes d'Annecy (Haute-Savoie) démantèlent un réseau de trafic de drogue. (photo gendarmerie d'Annecy) -

Haute-Savoie, France

Durant plusieurs semaines, les gendarmes d’Annecy-Seynod ont surveillé un point de vente d’héroïne et de cocaïne implanté sur les hauteurs de Quintal. Un endroit difficile d’accès, situé en plein cœur de la forêt du Semnoz, le genre de site "privilégié par les vendeurs de drogue des organisations mafieuses, notamment albanaises" selon la gendarmerie. 

Trois personnes impliquées

Samedi dernier, trois personnes impliquées dans ce trafic ont été interpellées. La perquisition au domicile des trafiquants ont permis aux enquêteurs de découvrir une importante quantité de drogue (1,2 kg d’héroïne dont 500g pure, 350 g de cocaïne dont 313 g pure, 720 g de produits de coupe) pour une valeur marchande de revente estimée à 150.000 euros. Les gendarmes ont également saisi un atelier de confection des doses et 5.055 euros en numéraire.

Jugement en octobre

Parmi les trois hommes arrêtés, l’un est suspecté d’être l’organisateur du trafic. Un second "point de vente" aurait été installé sur Epagny-Metz-Tessy. Les trois suspects d’origine albanaise, ont été placés en détention provisoire à la maison d’arrêt de Bourg-en-Bresse. Ils devraient comparaître devant le tribunal d’Annecy à la fin du mois d’octobre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu