Faits divers – Justice

Seize cambriolages par jour dans l'Hérault au cours de l'année 2016

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault jeudi 26 janvier 2017 à 16:31

illustration
illustration © Maxppp -

Le préfet de l'Hérault a dévoilé ce jeudi les chiffres de la délinquance pour l'année 2016. Les atteintes aux biens sont en hausse de 4,7%, les violences physiques progressent de 1,1%. Sur les routes, le bilan est encourageant : 78 personnes ont été tuées, soit 16 de moins qu'en 2015.

Comme il le fait chaque année, le préfet de l'Hérault, a révélé ce jeudi matin les chiffres de la délinquance et de la sécurité routière pour l'année écoulée.

Les atteintes aux biens sont en hausse de 4,7%, les violences physiques progressent de 1,1 %.

Les cambriolages de logement augmentent encore

Dans le détail on note une augmentation de 14,4 % des cambriolages, une préoccupation des forces de l'ordre. Il y en a eu 5.980 en 2016, soit deux de plus chaque jour par rapport à 2015.

Les cambriolages baissent de 2% à Montpellier mais augmentent à Sète, Agde et Béziers et aussi dans les petites communes (zone gendarmerie) le long de l'A750 ou de l'A9. En cause notamment, des bandes qui s'installent jusqu'à une semaine dans un hôtel et font une véritable razzia dans les alentours.

"On a affaire à des cambrioleurs "de métier" implantés localement et des bandes venues d'ailleurs qui restent plusieurs jours et font des razzia."

Jean-Philippe Lecouffe patron des gendarmes de l'Hérault

À Montpellier ce qui préoccupe les autorités, c'est l'explosion des vols à la tire, le plus souvent de carte bleue aux arrêts de tramway. Sur le dernier trimestre de l'année il y en a eu 1.000 ce qui fait un total de 2.428 sur l'ensemble de l'année.

"Il s'agit de jeunes mineurs qui récupèrent le numéro au distributeur de tickets puis volent votre carte bancaire quand vous montez dans le tramway, un petit manège qui peut rapporter jusqu'à 4.000 euros par jour."

Jean-Michle Porez directeur départemental de la sécurité publique

"Ces chiffres, de la délinquance sont, faut-il le préciser, comparés à ceux de l'année 2015 qui avait été une année de baisse générale de la délinquance. Il y avait une sorte de sidération après les attentats de Charlie Hebdo et on a constaté moins de faits cette année là."

Sécurité routière : baisse encourageante de la mortalité

En 2016, il y a eu 78 morts sur les routes de l'Hérault, contre 94 en 2015. Il s'agit du second meilleur bilan enregistré depuis 2013 (il y avait eu 70 tués).

L'alcool entre en compte dans 35 a 40% des accidents mortels alors que c'était un sur deux en moyenne les années précédentes.

En revanche les accidents sont en hausse de 2,9% et le nombre de blessés de 10,6%.

2016, année d'état d'urgence

Le préfet révèle aussi que depuis le début de l'état d'urgence, 19 assignations à résidence ont été prononcées dans l'Hérault (deux sont toujours actives). De plus, 103 perquisitions ont été réalisées et vingt font l'objet d'un suivi judiciaire.

La cellule départementale de prévention de la radicalisation a suivi une centaine de personnes (jeunes et familles) et a accompagné 22 jeunes dans une démarche de désendoctrinement.