Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

160.000 € de drogues vendues : quinze prévenus devant le tribunal de Brive

-
Par , France Bleu Limousin

Pas moins de 15 prévenus comparaissent depuis ce jeudi matin et jusqu'à ce vendredi devant le tribunal de Brive dans cette affaire de stupéfiants remontant à 2017. Des drogues de tous types ont été écoulées pour un montant estimé à 160.000€.

Quinze personnes comparaissent depuis ce jeudi matin devant le tribunal de Brive
Quinze personnes comparaissent depuis ce jeudi matin devant le tribunal de Brive © Maxppp -

Ils et elles doivent s’expliquer sur un important trafic de stupéfiants, principalement sur le bassin de Brive. C'est la raison pour laquelle quinze prévenu(e)s comparaissent depuis ce jeudi matin et jusqu'à ce vendredi devant le tribunal de Brive dans cette affaire remontant à 2017. La justice l’a arrêtée sur une période de huit mois, entre janvier et septembre. Tout part à l'époque sur la base de renseignements obtenus par la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Brive. Des drogues en tous genres ont été écoulées pour un montant à la revente estimé à près de 160.000€ : cannabis, cocaïne, héroïne, ecstasy, etc.

Un vendeur principal, deux fournisseurs

Dans ce dossier, un vendeur principal âgé de 32 ans, placé en détention provisoire depuis son arrestation, est particulièrement mis en cause. Il comparaît en état de récidive, et est soupçonné d'être la plaque tournante du réseau. Deux fournisseurs, dont l'un est aussi détenu, doivent aussi répondre de leur implication. L'un a été arrêté en Corrèze, l'autre à Limoges où se faisait a priori l'approvisionnement en cocaïne. Des armes ont aussi été découvertes lors des perquisitions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess