Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

17 nouveaux fonctionnaires de police en renfort à Saint-Étienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Ils ont été officiellement mis en place vendredi par le Préfet de la Loire, Evence Richard

Le préfet de la Loire devant les nouvelles recrues
Le préfet de la Loire devant les nouvelles recrues © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Ces 17 policiers rentrent dans le cadre de la politique de sécurité du quotidien voulue par le gouvernement  et vont prioritairement intervenir sur les trois secteurs de  Tarentaize/Beaubrun/La Cotonne, Montchovet et Montreynaud. Trois secteurs classés QRR, Quartiers de reconquête républicaine.

La police du quotidien prend de l importance a Saint Étienne  - Radio France
La police du quotidien prend de l importance a Saint Étienne © Radio France - Yves Renaud

Sur ces 17 fonctionnaires, 11 seront des policiers classiques en uniforme  qui vont intervenir à pied sur les quartiers entre 13h et 21h.

"Pourquoi cet horaire ? C'est pour coller à l'objectif de relations avec les populations et la population on la rencontre aux heures normales. Au-delà de 21h on a affaire à une autre sorte de délinquance, qui laisse la place à la BAC, aux sections d'intervention ou la brigade canine". Noëlle Deraime, directrice départementale de la sécurité publique. 

Noëlle Deraime la patronne des policiers ligériens  - Radio France
Noëlle Deraime la patronne des policiers ligériens © Radio France - Yves Renaud

Le service des stupéfiants de la police de Saint Etienne passe donc de 6 a 10 fonctionnaires pour plus d’efficacité dans la lutte contre la drogue et les commerces illicites. 

Nouveauté également de cette rentrée : deux anciens fonctionnaires de police réservistes reprennent du service et deviennent les D.C.P.P, délégués  de cohésion police population. 

Ils seront chargés des relations avec les commerçants ou les bailleurs sociaux pour désamorcer les différents mineurs sans qualification pénale. Le major Gilles Castillon parti en retraite il y a un an, est heureux de reprendre du service. 

"C'est à nous de faire de la pédagogie auprès des victimes pour leur expliquer les spécificités de nos enquêtes. Ce sera plus facile  en civil parce que plus discret dans certains quartiers". Gilles Castillon, nouveau DCPP  

Choix de la station

France Bleu