Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

18 mois de prison ferme pour deux voleurs de cuivre

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu Creuse

Deux hommes de 38 et 49 ans comparaissaient ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Châteauroux pour une série de vol de cuivre. Ils ont été condamnés à de la prison ferme.

Tribunal correctionnel de Châteauroux
Tribunal correctionnel de Châteauroux © Radio France - Gaëlle Fontenit

Les chiffres d'office donnent le tournis : 24 kilomètres de câbles électriques dérobés, soit 4 tonnes de ferraille. Un préjudice matériel estimé à 320.000 euros. Plus d'un million d'euros si l'on tient en plus compte du temps de travail des agents d'Enedis et d'Orange pour réparer les lignes et dés dégâts occasionnés chez les particuliers privés de courant. 

Face à ces montants astronomiques, deux hommes têtes basses. L'un, Michel, 49 ans, manutentionnaire, casier judiciaire vierge, étouffe plusieurs fois des sanglots. L'autre, Roméo, bientôt 39 ans, ne travaillait plus ou presque ses derniers temps, collectant de ci de là, et légalement, de la ferraille. Il a déjà été condamné deux fois pour vol : la première fois à une amende, la deuxième fois à des heures de travail d'intérêt général. A la tête d'une micro-entreprise, il connaissait de grosses difficultés financières. 

C'est comme cela semble t-il que les deux hommes, oncle et neveu, ont été approché par un chiffonnier, qui leur a proposé une combine autrement plus juteuse : le vol de câble en cuivre.

"Vous agissiez seuls, au hasard, repérant les lieux les plus isolés. L'un grimpe au poteau et coupe les fils, l'autre tire et enroule sur les bobines. Puis vous alliez les revendre au ferrailleur" détaille le président, qui interpelle soudain l'oncle : "Vous êtes pasteur par ailleurs de votre communauté c'est bien cela ? Il y a quelque chose qui s'appelle les Dix Commandements..." Le prévenu se fige : "Je demande pardon. Je recommencerai plus". Tous les deux sont membres de la communautés des gens du voyage, sédentarisés depuis plusieurs années.

Le duo a sévit dans l'Indre, le Cher et la Creuse, entre octobre 2018 et septembre 2019, avant d'être interpellé. "C'est cette arrestation qui a mis un coup d'arrêt à vos activités" souligne la Procureur. "Vous êtes inconscients. Face au préjudice, face danger que vous avez fait courir aux autres, face au danger que vous courriez vous même". Leçon pourtant apprise par l'un des deux prévenus, qui, au cours d'un vol, a reçu une décharge de 220 Volts. 

Au total, les prévenus ont encaissé 21.000 euros grâce à la vente au ferrailleur de leur butin. Celui-ci doit comparaître prochainement pour recel. 

La procureur requiert 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis. Réquisition suivie par le juge, assortie d'une obligation à travailler et à indemniser les victimes. Les deux hommes ont été maintenu en détention. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu