Faits divers – Justice

Dix-huit personnes de l'ultra-droite renvoyées en correctionnelle à Amiens

Par Valérie Massip, France Bleu Picardie et France Bleu jeudi 29 décembre 2016 à 13:14

Le nationaliste Serge Ayoub sera jugé fin mars à Amiens
Le nationaliste Serge Ayoub sera jugé fin mars à Amiens © Maxppp - PHILIPPE HUYNH-MINH

Dix-huit personnes du milieu de l'ultra-droite seront jugées du 27 au 30 mars 2017 à Amiens pour violences, séquestrations, vols ou encore reconstitution d'un groupe de combat. Parmi elles : le nationaliste Serge Ayoub.

Dix-huit personnes de l'ultra-droite dont le nationaliste Serge Ayoub, comparaîtront du 27 au 30 mars prochains devant le tribunal correctionnel d'Amiens pour de multiples faits parmi lesquels des violences ou encore la reconstitution d'un groupe de combat. Le procès durera 4 jours en raison du nombre de prévenus mais aussi du nombre de victimes, une quarantaine explique le parquet d'Amiens. Il précise que le réquisitoire fait plus de 200 pages.

Les faits reprochés remontent à la période 2012 / 2014 dont une fête qui avait dégénéré dans la région de Péronne en décembre 2012. La plupart des mis en cause ont été interpellés dans le secteur de Péronne et de Ham en mars 2015. Il s'agit d'anciens membres du groupuscule WWK (le clan des Loups Blancs) et anciens partisans de Troisième Voie, menée par Serge Ayoub et dissoute en 2013 après la mort du militant anti-fasciste Clément Méric.