Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

180 personnes vont être testées après trois cas avérés de Covid-19 à la cité judiciaire de Nancy

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Environ 180 personnels de la cité judiciaire de Nancy vont devoir subir un test Covid à partir de ce jeudi 11 juin. C'est la conséquence de la découverte de trois cas avérés au sein du tribunal. L'activité sur place est réduite aux seules urgences.

3 cas de Covid 19 ont été avérés au sein du personnel de la cité judiciaire de Nancy
3 cas de Covid 19 ont été avérés au sein du personnel de la cité judiciaire de Nancy © Radio France - Thierry Colin

Environ 180 fonctionnaires et magistrats de la Cité judiciaire de Nancy sont invités à réaliser un test Covid à partir de jeudi 11 juin. Mesure annoncée par l'Agence régionale de santé (ARS) après trois cas avérés de contamination au sein du tribunal : l'un le 5 juin et les deux autres le 9 juin. L'ARS précise que les tests concernent l'ensemble des personnels présents sur le site depuis le 28 mai.

Origine des contaminations inconnue pour l'heure

Depuis ce mercredi, la cité judiciaire n'assure plus que les urgences comme les comparutions immédiates ou les débats devant le juge des libertés et de la détention. L'Agence régionale de santé préconise le télétravail pour "limiter au strict minimum le nombre de personnes à venir travailler sur site en tenant compte des règles sanitaires strictes". Quant aux personnes reconnues comme contacts à risques des malades, elles sont placées en isolement.

Aucune chaîne de transmission de la maladie n'a été établie pour le moment. D'où cette démarche de dépistage pour l'ensemble du personnel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess