Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

195 kilos de résine de cannabis et 15.000 euros en liquide saisis à Strasbourg

samedi 13 avril 2019 à 13:04 Par Solène de Larquier, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Après une enquête éclair menée dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg, la police a arrêté quatre personnes et saisi 195 kilos de résine de cannabis. Des perquisitions dans leurs domiciles ont permis de retrouver 15.000 euros en liquide, deux armes de poing et un gilet pare-balles.

Après une enquête de quelques semaines, 195 kilos de résine de cannabis et 15 000 euros en liquide ont saisis à Strasbourg par la police samedi 6 avril 2019.
Après une enquête de quelques semaines, 195 kilos de résine de cannabis et 15 000 euros en liquide ont saisis à Strasbourg par la police samedi 6 avril 2019. © Radio France - Police nationale 67

Strasbourg, France

C'est une belle prise pour la police judiciaire de Strasbourg. Quatre hommes âgés de 20 à 35 ans ont été arrêtés alors qu'ils passaient de la drogue d'un coffre à un autre dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg. Au total, les agents ont saisi 195 kilos de résine de cannabis soigneusement empaquetés dans des sacs de courses et des valises, prêts à être transportés.

Tout remonte à un signalement d'un trafic de stupéfiants dans le quartier de Cronenbourg fin mars. La DRPS (la police judiciaire) de Strasbourg, la Brigade de recherche et d'intervention ainsi que le service s'occupant des stupéfiants, le OCRTIS, mènent une enquête qui débouche samedi 6 avril sur cette arrestation. Alors en train de surveiller les suspects, les policiers les prennent sur le fait dans cette opération de coffre à coffre.

Trois personnes placées en détention provisoire

Une perquisition aux domiciles strasbourgeois des quatre impliqués permet également de saisir 15.000 euros en liquide, deux armes de poing, un gilet pare-balles ainsi que des vêtements de marque. Les suspects, eux, sont placés en garde à vue, prolongée 96 heures. Pendant cette garde à vue, l'un d'eux refuse de parler et les trois autres minimisent les faits. A l'issue, ils sont tous présentés à un juge qui décide d'en placer trois en détention provisoire et le dernier sous contrôle judiciaire.

Parmi les individus arrêtés, au moins un, le plus âgé, était déjà connu des services de police pour des affaires de stupéfiant. Selon les premiers éléments de l'enquête, il pourrait s'agir d'un semi-grossiste qui achetait la drogue en gros avant de la répartir. Le trafic était organisé dans tout le Grand-Est