Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux ans de prison dont un avec sursis pour l'incendiaire interpellé en juin à Générac

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

L'homme de 28 ans, interpellé en juin 2020 à Générac après plusieurs départs de feu, a été condamné ce lundi à deux ans de prison dont un avec sursis. Il est maintenu en détention.

Le prévenu était jugé ce lundi au tribunal correctionnel de Nîmes
Le prévenu était jugé ce lundi au tribunal correctionnel de Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

L'homme de 28 ans arrêté le 29 juin 2020 à Générac après trois départ de feu les 15, 19 et 20 juin condamné ce lundi à deux ans de prison ferme dont un avec sursis pour "destruction de bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes." L'incendiaire qui devait être jugé le 2 juillet en comparution immédiate avait demandé un report de son procès pour préparer sa défense. 

Lors de l'audience, le prévenu a expliqué qu'il avait agi sous l'emprise de l'alcool. "Je buvais tout le temps à cette époque. Je ne me souviens pas pourquoi j'ai fait ça. Je ne pensais pas que ça allait prendre ces proportions. Je n'avais pas d'intention criminelle. C'étaient "des feux de détresse"." Au moment des faits, l'homme était sans emploi. Titulaire d'un BTS, il explique que la voie qu'il a suivi ne lui convenait pas. "Mon rêve, c'est d'être menuisier. Le confinement a été fatal pour moi."   

"J'ai besoin d'être soigné, je ne recommencerai pas." 

En détention préventive depuis trois semaines, l'homme confie : "J'ai pris une grosse claque. J'ai compris pourquoi j'étais en prison. Je ne recommencerai pas." Me Laurence Bourgeon, l'avocate de la mairie de Générac qui s'est portée partie civile, explique que la commune n'a pas envie de relativiser les choses. Après les incendies de l'été dernier, elle est traumatisée. "Qu'il soit sincère, c'est très probable, simplement entre ce qu'il voudra faire et ce qu'il arrivera à faire, c'est quelqu'un qui a des troubles qu'il ne peut pas forcément contrôler. C'est quelqu'un qui est dangereux. La commune veut être sécurisée.

Le SDIS 30 s'était également porté partie civile. "Les incendies, même petits, ne sont pas sans conséquences, explique le commandant Bruno L'Héritier. Nous essayons de faire oeuvre de pédagogie, d'avoir un message de prévention et d'alerte à l'intention des personnes qui auraient l'intention d'allumer des incendies volontaires.

Me Laurence Bourgeon, avocate de la commune de Générac

Envoyer un message fort aux pyromanes

Discours similaire de Stéphane Bertrand, le procureur. "Il n'y a pas de petit ou de moyen incendie. Quand on met le feu, on ne peut pas ignorer que ça peut être dangereux. Je peux comprendre l'émoi que ça entraîne mais la peine demandée sera plus forte que si les incendies de l'an dernier n'avaient pas eu lieu. Il faut envoyer un message fort aux pyromanes. " Quatre ans de prison ferme dont deux avec sursis requis. Le tribunal ne l'a pas suivi mais condamne l'incendiaire à deux ans de prison ferme dont un an avec sursis, avec obligation de soins et interdiction de paraître à Générac.

"Mon client supporte les incendies de l'année dernière, dramatiques, confie Me Emilie Magnaval, son avocate à l'issue de l'audience. Un an ferme avec maintien en détention, c'est une peine forte pour un primo délinquant, au vu aussi des dégâts qui ont été occasionnés par ces faits. Je pense que la peine de mon client n'empêchera pas que d'autres incendies soient perpétrés. "  

Me Emilie Magnaval, avocate de l'incendiaire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess