Faits divers – Justice

Deux meurtres en moins de six heures, à Marseille puis Marignane

Par Laurent Grolée et Isabelle Lassalle, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 1 septembre 2016 à 8:29 Mis à jour le jeudi 1 septembre 2016 à 9:44

La police scientifique sur les lieux du crime, impasse Nardy à Marseille (13e)
La police scientifique sur les lieux du crime, impasse Nardy à Marseille (13e) © Maxppp -

Un homme a été abattu mercredi soir dans le 13e arrondissement de Marseille. Cette même nuit, une deuxième victime a également été tuée par balle, à Marignane, à une vingtaine de kilomètres de Marseille. Recrudescence des homicides dans les Bouches-du-Rhône : 23 morts depuis le début de l'année.

Deux homicides en quelques heures, à Marseille et dans sa région, ce mercredi soir.

Un homme abattu dans le 13e arrondissement

Dans le 13e arrondissement, un homme d'une quarantaine d'années est abattu en rentrant chez lui, mercredi vers 19h, sous les yeux de son fils de 20 ans qui venait à sa rencontre alors que la victime descendait de sa moto. Le père ouvrait le portail quand le meurtrier lui a tiré dessus à plusieurs reprises, avant de s'enfuir en courant.

Cet homme, âgé d'une quarantaine d'années, a été abattu impasse Nardy,  dans un quartier pavillonnaire du 13e arrondissement. Il est décédé des suites de ses blessures.

Un deuxième homicide à Marignane

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une deuxième victime est tuée par balle à Marignane, au nord-est de Marseille. Il est un peu plus de minuit, boulevard Signore, quand un homme entend des détonations dans la rue. C'est le père de la victime : il sort de chez lui et voit deux hommes en train d'escalader son portail. Pour le calmer, ils lui lancent "pas d'inquiétude, c'est la police" avant, de prendre la fuite.

L'homme se précipite à l’extérieur et découvre son fils, âgé de 35 ans, tué dans sa voiture. C'est un homicide par balle avec plusieurs douilles retrouvées autour du véhicule.

Dans ces deux cas, les enquêteurs n'ont donné aucune indication sur un éventuel lien entre avec des trafics de drogue. Le département des Bouches-du-Rhône enregistre une recrudescence des homicides par arme à feu depuis le début de l'année.

Vingt-trois morts par balle depuis début janvier dans les Bouches-du-Rhône