Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu Montagne

Isère : deux skieurs de fond décèdent dans une avalanche à Saint-Christophe-en-Oisans

Une avalanche a tué en Isère. Un couple pratiquant le ski de fond a été emporté par une coulée de neige sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans (Isère). Un voisin, ne les voyant pas revenir, a averti le maire qui a alerté les secours, ce lundi 18 janvier, mais il était déjà trop tard.

Illustration danger avalanche.
Illustration danger avalanche. © Radio France

Saint-Christophe-en-Oisans (Isère), où vivent une quarantaine de personnes à l'année, est en deuil. Les corps de deux de ses habitants, un couple de 73 et 83 ans, ont été retrouvés ensevelis sous une coulée de neige, sur la route qui mène à la Bérarde, en amont du hameau de Champhorent.

Un voisin a donné l'alerte

C'est un voisin qui a donné l'alerte ce lundi 18 janvier, mais quand les secours sont arrivés sur place, il était trop tard. Leurs corps ont été retrouvés à 14 heures sous la neige. Gérard et Nicole, 83 et 73 ans, originaires de l'Allier, fréquentaient depuis longtemps cette vallée de l'Oisans où ils avaient acheté une résidence secondaire, dans le hameau de Champhorent. 

Confinement à Champhorent

Ils avaient décidé de s'y confiner et souvent partaient en balade, en raquettes ou en ski de fond, sur cette route de la Bérarde, enneigée. Interdite en cette période de l'année à la circulation, la route ne l'était pas aux piétons. Et nombreux en saison sont les skieurs de randonnée qui l'empruntent pour rejoindre les nombreux itinéraires possibles, au-dessus de la Bérarde.

Trois purges avaient eu lieu la veille

Samedi, en raison des fortes chutes de neige de ces derniers jours, des déclenchements préventifs d'avalanche avaient été effectués pour purger trois combes, surplombant la route et celle-ci avait d'ailleurs été coupée, le temps de l'intervention. 

Le couple connaissait bien les dangers de la montagne pour en avoir parler récemment avec le maire. Mais peut-être pensaient-ils que, comme la falaise avait été purgée la veille, ils ne risquaient rien. A tort. Et c'est à environ un kilomètre de chez eux que, dimanche, ils se sont faits surprendre et emporter par cette coulée de 10 mètres de large et d'un mètre 50 de hauteur.

Un village sous le choc

Saint-Christophe est sous le choc depuis hier. "Cela va faire un vide, notamment dans le hameau de Champhorent, qui se retrouve désormais à 3 habitants", regrette Jean-Louis Arthaud, le maire. "C'est terrible, ils se sont retrouvés au mauvais moment, au mauvais endroit. Cela aurait pu arriver à n'importe qui, passant sur cette route."

De son côté, le commandant Petitjean de la CRS Alpes, rappelle les conseils de prudence en ce moment en montagne, où le risque d'avalanche est élevé, entre 3 et 4 sur 5. "Dans des secteurs, comme la route de la Bérarde, dominée par des falaises, il y a toujours un risque de coulée." souligne-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess