Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Tempêtes de 1999, 20 ans après

Tempête de 1999, 20 ans après : la forêt de Haye à Nancy se reconstruit lentement

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Deux décennies après la tempête Lothar, qui avait anéanti un tiers de la forêt de Haye à Nancy, les agents de l’Office national des forêts (ONF) préparent la forêt de 2100.

La réserve biologique de la forêt de Haye a gardé les séquelles de la tempête, vingt ans après.
La réserve biologique de la forêt de Haye a gardé les séquelles de la tempête, vingt ans après. © Radio France - Lise Roos-Weil

Nancy, France

Des troncs d’arbres abandonnés jonchent encore le sol. Depuis le passage de la tempête Lothar, le 26 décembre 1999 au matin, le paysage n’a pas changé dans cette parcelle de la forêt de Haye près de Nancy. Aucune intervention humaine n’est venue perturber l’évolution naturelle de ces quatre-vingt hectares de forêt. 

"Nous avons choisi de créer cette réserve biologique pour permettre d’évaluer comment une forêt se reconstruit librement", explique tout sourire Philippe Pernodet, responsable de l’unité territoriale du Grand Nancy pour l’ONF. "Les scientifiques étudient les cortèges d’insectes, font des prélèvements sur la mousse et les champignons, et analysent dans quel sens la forêt est en train de  pousser." 

En une nuit, l’équivalent de ce que l’on abat en vingt ans a été anéanti

Mais l’œil du scientifique n’est pas celui du forestier. "Je vois des vieux arbres, qui parviennent à survivre, et c’est formidable. Mais ça ne nous donnera pas le bois dont nous avons besoin", constate dans un souffle le responsable de l’ONF." Notre métier c’est de préparer une forêt qui réponde aux besoins de la nation."

Trois missions animent les forestiers : produire du bois de qualité à exploiter, assurer la sécurité des promeneurs en forêts et protéger la biodiversité. 

Les parcelles de reconstitution se multiplient dans la forêt de Haye. - Radio France
Les parcelles de reconstitution se multiplient dans la forêt de Haye. © Radio France - Lise Roos-Weil

Dès le lendemain de la tempête, il y a vingt ans, les agents de l’ONF se sont donc attelés à reconstruire la forêt de Haye. En une nuit, l’équivalent de ce que l’on abat en vingt ans a été anéanti. Un million de mètres cube de bois s’est retrouvé à terre. 

"Il y avait quatre mètres de bois sur les routes", se souvient Philippe Pernodet, encore impressionné. "Toute l’équipe s’est mobilisé, des bûcherons de Suède sont venus nous aider. C’était une période difficile, mais je garde le souvenir d’une grande solidarité, j’ai noué de belles amitiés." 

Sept années seront nécessaires pour valoriser les tonnes de bois dévastés par la tempête. 

Nous préparons la forêt de demain, explique un responsable ONF

Aujourd’hui, les agents forestiers accompagnent le renouvellement de la forêt. Aux abords des routes cabossées, des parcelles de reconstitution se multiplient. Les arbres abattus ont laissé place à de jeunes pousses encore frêles. 

"Nous accompagnons ces jeunes peuplements dans leur régénération naturelle. Un diagnostic a permis de savoir quelle essence privilégier et comment les mélanger pour obtenir une forêt résiliente", s’enthousiasme le responsable de l’ONF. "Nous préparons la forêt de demain, qui sera utile économiquement, et écologiquement. Le développement durable ! »

Il faudra soixante ans à ces jeunes arbres pour rattraper leurs aînés, hauts de trente mètres. Et reconstituer définitivement la forêt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu