Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

20 kilos de poudre, des grenades et un obus découverts dans un logement du Mans

mardi 30 octobre 2018 à 10:38 Par Julie Le Duff, France Bleu Maine et France Bleu

Alors qu'elle intervenait dans le logement d'une personne décédée, une société de nettoyage du Mans a découvert une importante quantité de poudre et des munitions. La police nationale de la Sarthe relate l'affaire sur sa page Facebook et rappelle les consignes de prudence à observer.

Pas moins de 20 kg de poudre noire, deux grenades et un obus de 20 ont été découverts par la société chargée du nettoyage du logement
Pas moins de 20 kg de poudre noire, deux grenades et un obus de 20 ont été découverts par la société chargée du nettoyage du logement - capture d'écran - page facebook de la Police nationale de la Sarthe

Le Mans, France

"Un vide-grenier détonnant !" : voilà comment la police nationale de la Sarthe qualifie sur sa page Facebook la découverte de vingt kilos de poudre noire, deux grenade et un obus au logement d'une personne décédée il y a quelques jours. C'est la société de nettoyage chargée de vider le logement qui a trouvé ce "véritable arsenal" et a eu le bon réflexe : prévenir immédiatement les forces de l'ordre.

Les munitions détruites à Nantes par les démineurs

"Dans ce type de situation, les policiers se déplacent pour constater les faits", indique Olivier Menchon, de l'état-major de la police nationale de la Sarthe. "Ensuite nous avertissons le service de déminage de Nantes, qui récupère les munitions avant de les détruire dans ses locaux. Vingt kilos de poudre, ce n'est pas rien, même eux étaient impressionnés par la quantité". 

Une enquête est ouverte, "comme c'est toujours le cas en cas de décès au domicile, même s'il s'agit d'une mort naturelle".