Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

200 euros d'amende pour les consommateurs de cannabis, bonne ou mauvaise mesure ?

-
Par , France Bleu Provence

Depuis mardi, les consommateurs de cannabis contrôlés à Reims ou Rennes sont amendables à hauteur de 200 euros. Cette expérimentation vise à en finir avec la "dépénalisation de fait" du cannabis. Elle sera mise en place à Marseille à la mi-juillet.

Les fumeurs quotidiens de cannabis sont plus de 700 000 en France
Les fumeurs quotidiens de cannabis sont plus de 700 000 en France © Maxppp - Oliver Berg

Si vous êtes majeur et contrôlé avec moins de 20 grammes de cannabis sur vous, plutôt que d'être, éventuellement, placé en garde à vue, vous recevez une amende forfaitaire de 200 euros.

Cette nouvelle mesure, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, sera testée dès la mi-juillet à Marseille. En attendant, elle est expérimentée depuis mardi dans quelques villes en France (Reims, Rennes ou Créteil).

Voulue par le gouvernement pour en finir avec la "dépénalisation de fait", cette nouvelle procédure s'applique à toutes les drogues mais vise d'abord les usagers de cannabis. L'amende forfaitaire est de 200 euros. Elle passe à 150 euros si elle est réglée dans les deux semaines, et à 450 euros en cas de majoration.

La France, premier consommateur de cannabis en Europe avec 700.000 usagers quotidiens

Le but de ce dispositif est multiple :

  • Réduire la consommation de drogue et notamment de cannabis en s'attaquant au porte-feuille du consommateur.
  • Simplifier la procédure pour les services de l'ordre en évitant la garde à vue.

La France reste le premier consommateur européen de cannabis avec cinq millions de fumeurs en 2017 et 700.000 usagers quotidiens. Un chiffre en constante augmentation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess