Faits divers – Justice

2015, année cahotique pour la FDSEA des Pyrénées-Atlantiques

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn vendredi 22 janvier 2016 à 17:44

A la tribune , messieurs : Beulin, Lasserre, Durand, Layre
A la tribune , messieurs : Beulin, Lasserre, Durand, Layre © Radio France - Marie- line Napias

La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles tenait son assemblée générale vendredi à Lourenties, au bord du lac de Gabas. Le président national, Xavier Beulin, participait aux débats, en présence de nombreux parlementaires et élus, ainsi que le préfet Pierre-André Durand.

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques sont dans la tourmente selon la FDSEA. Le bilan de l'année 2015 est globalement mauvais : les élevages porcins, les vaches laitières et les bovins viande ont connu des cours en chute libre. Il y a aussi la mise en œuvre de la nouvelle politique agricole commune et la grippe aviaire. Dans ce contexte, seule la filière ovine connait une embellie. La priorité en 2016 sera d'obtenir une juste rémunération des exploitants.

La FNSEA va se battre pour la rémunération des agriculteurs

Le président  de la FNSEA, Xavier Beulin, a mis l'accent sur la nécessité en 2016 de négocier des compensations financières pour la filière touchée par la grippe aviaire. Il va falloir aussi se battre pour une juste rémunération des agriculteurs. Les négociations vont continuer avec les distributeurs. La FNSEA réclame aussi au gouvernement, et à l' Europe, une vraie stratégie pour une agriculture diversifiée. Il reproche à la France d'aller souvent bien au-delà des normes imposées par l'Europe. C'est surtout vrai pour les normes environnementales.

Xavier Beulin, président de la FNSEA

Une assemblée nombreuse et studieuse - Radio France
Une assemblée nombreuse et studieuse © Radio France - Marie- line Napias

Dans ce contexte peu réjouissant, certains gardent le moral. C'est le cas de Michel Casabonne, il est producteur laitier à Buzy. Il a repris l'exploitation familiale et il espère bien que ses fils âgés de 14 et 20 ans vont prendre la relève. Il fait confiance à la FDSEA pour soutenir les agriculteurs et envisager l'avenir plus sereinement

Michel Casabonne, éleveur laitier à Buzy

De nombreux parlementaires assistaient à la réunion ainsi que le préfet, Pierre- André Durand. Pour les élevages touchés par la grippe aviaire, il a annoncé une avance sur indemnisation sous quinzaine, à hauteur de la moitié de la valeur des animaux abattus.Il a aussi demandé au ministère une rallonge pour un soutien à l'élevage bovin à hauteur de près d'un million et demi d'euros.

Partager sur :