Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

21 élèves d'une école de Marseille victimes de vomissements en classe verte

jeudi 5 avril 2018 à 17:46 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence

Une vingtaine d'élèves de l'école élémentaire Pointe Rouge à Marseille ont été victimes de vomissements et de maux de ventre lors d'une classe verte à Méolans-Revel (Alpes-de-Haute-Provence). Cinq d'entre eux ont été placés ce jeudi sous surveillance au centre hospitalier de Gap.

Suspicion d'intoxication alimentaire ou de gastro-entérite
Suspicion d'intoxication alimentaire ou de gastro-entérite © Maxppp -

Gap, France

Vingt-et-un élèves scolarisés en CM2 à l'école élémentaire Pointe Rouge à Marseille (8e arrondissement) ont été victimes de vomissements et de maux de ventre lors d'une classe verte à Méolans-Revel (Alpes-de-Haute-Provence), a-t-on appris auprès de la préfecture et de l'inspection académique des Bouches-du-Rhône. Cinq d'entre eux ont été placés sous surveillance au centre hospitalier de Gap, mais "leur état n'inspire aucune inquiétude".

Aucun danger pour les enfants hospitalisés

Vers 11 heures ce jeudi, une vingtaine d’enfants ont été pris de vomissements et de diarrhées, au centre de vacances Lou Riouclar, à Méolans-Revel, dans la vallée de l'Ubaye. Ils ont été "immédiatement pris en charge et examinés par un médecin" et sont "médicamentés sur place". Par précaution, cinq enfants ont été transportés au centre hospitalier de Gap pour une "mise sous surveillance".
 

Intoxication alimentaire ou épidémie de gastro-entérite 

La préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a évoqué dans un premier temps une "suscpicion d'intoxication alimentaire collective". Des analyses sont en cours, avec des prélèvements sur l'eau et la nourriture. Mais selon l'inspection académique des Bouches-du-Rhône, il pourrait s'agir d'une "épidémie foudroyante de gastro-entérite". Les cinq enfants hospitalisés à Gap sont "sous surveillance" car ils semblaient souffrir d'une légère déshydratation.  

Retour à Marseille comme prévu vendredi

Les familles de ces enfants, qui participaient à une colonie de vacances avec 230 autres personnes, ont été prévenues. L'enseignante qui les accompagne doit passer la nuit au centre hospitalier de Gap auprès des cinq enfants. Leur retour est prévu ce vendredi en fin de journée par autocar.