Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

23 policiers supplémentaires au commissariat de Nîmes à partir du 1er mai

mardi 12 février 2019 à 11:12 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

23 policiers de plus pour le commissariat de Nîmes, c'est le syndicat Alliance Gard qui l'annonce sur France Bleu Gard Lozère. Des effectifs qui devraient arriver le 1er mai. De quoi souffler pour les personnels nîmois forts sollicités ces derniers temps, en revanche rien pour Bagnols et Alès.

Pierre Coste et Denis Puech du syndicat Alliance Gard
Pierre Coste et Denis Puech du syndicat Alliance Gard © Radio France - Ludovic Labastrou

Nîmes, France

Le syndicat Alliance du Gard l'annonce sur France Bleu Gard Lozère : 23 policiers supplémentaires rejoindront le commissariat de Nîmes au 1er mai. Dans le détail, deux majors, cinq brigadiers et 16 gardiens de la paix. De quoi donner un peu d'air à des personnels en sous-effectif depuis des années, indique le syndicat de policiers, et des personnels surtout très sollicités ces derniers temps par le mouvement social.

Denis Puech, Alliance Gard.

La préfecture du Gard ne confirme pas et attend la notification officielle

Ces effectifs supplémentaires ne sont pas, a priori, dédiés à la fameuse PSQ (police de sécurité du quotidien) qui devaient investir en janvier dernier le quartier nîmois de Valdegour-Pissevin, désigné quartier de reconquête républicaine (QRR). Alliance ne désespère pas qu'une nouvelle fournée de fonctionnaires arrive en septembre.  

Deux commissariats oubliés du ministère de l’Intérieur

Le syndicat Alliance, tout comme les fonctionnaires du commissariat de Nîmes, se félicite des 23 policiers supplémentaires mais déplore que les éternels oubliés soient encore une nouvelle fois les commissariat d'Alès et de Bagnols-sur-Cèze, confrontés aux mêmes difficultés pour effectuer leur mission et pour lesquels aucun renfort n'est prévu.

Pierre Coste du syndicat Alliance Gard.