Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

2500 paires de chaussures volées au beau milieu de la nuit à Bolbec

jeudi 10 janvier 2019 à 17:26 Par Guillaume Farriol, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

5000 chaussures toute neuves disparues dans la nature ! C'est un vol assez étonnant qui s'est produit le week-end des 5 et 6 janvier à Bolbec au beau milieu de la nuit. Des voleurs ont dérobé un conteneur rempli de chaussure de la marque Eram. Une enquête est ouverte.

5000 chaussures volatilisées dans la nature
5000 chaussures volatilisées dans la nature © Maxppp - Tim Somerset

Les voleurs sont arrivés à Bolbec au volant d'un camion avec une cible bien définie dès le départ selon la police : un conteneur rempli de 2500 paires de chaussures de la marque Eram. Le larcin est assez simple, il suffit d'accrocher la remorque à son véhicule et de décamper !  Deux jours plus tard, lundi 7 janvier, le conteneur est retrouvé à 20 kilomètres de Bolbec, sur le parking d'une société de Thiétreville, près de Fécamp. Mais en moins de 48 heures, les voleurs sont parvenu à faire disparaître la montagne de chaussures. Il ne reste rien dans la remorque et il n'y aucune trace des voleurs.

Un larcin bien préparé

Pour la police, la rapidité avec laquelle le butin a disparu montre que le vol était bien préparé. D'abord, parce qu'il n'est pas facile de dissimuler 2500 paires de chaussures, cela nécessite des moyens logistiques. Ensuite, parce qu'il faut avoir un réseau pour parvenir à écouler aussi rapidement la marchandise. Selon les enquêteurs, toutes ces baskets, bottines et autres sandales sont probablement destinées à être écoulées sur des marchés en France ou à l'étranger.

Précisons, bien sûr, que ce type de larcin est assez surprenant et sans doute inédit dans la région. Habituellement, les voleurs ciblent plutôt des conteneurs remplis de parfum, d'alcool ou encore de vêtements de marques. 

Une enquête pour "vol avec effraction" est ouverte par le commissariat de Bolbec.