Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Trois bombes artisanales et 28 cocktails Molotov découverts sur un barrage des gilets jaunes à Montauban

vendredi 7 décembre 2018 à 12:31 Par Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie et France Bleu

Les trois bombes artisanales et les 28 cocktails Molotov prêts à l’emploi ont été découverts ce vendredi dans une camionnette au rond-point d’Aussonne, occupé par les gilets jaunes. Trois hommes ont été interpellés.

Les cocktails Molotov ont été retrouvés dans une camionnette au rond point d'Aussonne près de Montauban
Les cocktails Molotov ont été retrouvés dans une camionnette au rond point d'Aussonne près de Montauban - Préfecture du Tarn-et-Garonne

Montauban, France

Trois bombes artisanales et 28 cocktails Molotov prêts à l'emploi ont été découverts ce vendredi matin dans le Tarn-et-Garonne sur le rond-point d'Aussonne, près de Montauban. 

Trois hommes placés en garde à vue

La police est d'abord tombée sur les 28 coktails molotov cachés dans une camionnette, garée tout près du rond point. La même camionnette avait été repérée plusieurs fois pendant les manifestations. Son conducteur aussi. Connu des services de police, l'homme de 22 ans né à Orgueil, ainsi que le propriétaire du véhicule, ont été placés en garde à vue ce vendredi 7 décembre. 

Un peu plus loin, dans un abri sommaire constitué de palette, les policiers ont mis la main sur trois bombes artisanales : des bouteilles de désodorisants avec un pétard scotché sur chacune d'elles. Le confectionneur des bombes s'est présenté à la mi-journée au commissariat pour se dénoncer. Ce Montalbanais de 26 ans était lui aussi connu des services de police.

Dans un communiqué, le préfet du Tarn-et-Garonne et le Procureur de la République "condamnent fermement ces agissements qui laissent prévoir pour la journée du samedi 8 décembre de très graves débordements".

Une enquête est ouverte par le Procureur de la République du chef de transport de substances ou produits explosifs, les peines encourues peuvent aller jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

La vente de carburant au détail interdite en Haute-Garonne

De son côté, la Préfecture de Haute-Garonne a décidé le transport d'armes et la vente de carburant au détail

La préfecture de Haute-Garonne indique dans un communiqué que : 

  • le transport et l'utilisation de produits dangereux, inflammables ou chimiques, de produits explosifs, des artifices de divertissement, de fumigènes et de pétards sont interdits en Haute-Garonne, sauf motif professionnel, depuis jeudi soir 18h au mardi 11 décembre 6h
  • le port et le transport d'armes de chasse et de munitions et d'objets pouvant constituer une arme au sens de l'article 132-75 du code pénal sont interdits depuis jeudi soir 18h au mardi 11 décembre 6h
  • l'achat et la vente au détail, l'enlèvement ou le transport de tout carburant par jerricanes, cubitainers, bidons, flacons ou récipients divers, sont déjà interdits depuis le 4 décembre, une mesure prolongée jusqu'au mardi 11 décembre 6h.