Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

3 ans de prison pour l'agression d'une dame de 75 ans à Montpellier : "J'étais en mode Scarface à cause de la cocaïne"

lundi 9 avril 2018 à 17:02 Par Thomas Biet, France Bleu Hérault

Une grand-mère de 75 ans s'était accrochée à la voiture de deux femmes qui venaient de lui voler son sac à main. Elle a été traînée sur plusieurs dizaines de mètres. L'une des délinquantes a été jugée ce lundi après-midi lors d'une audience assez surréaliste. Elle écope de trois ans de prison.

Hakima E. avait déjà été condamnée à dix reprises pour divers délits
Hakima E. avait déjà été condamnée à dix reprises pour divers délits - Fotolia

Montpellier, France

C'est une histoire assez hallucinante qui s'est passée jeudi dernier dans l'après-midi à Montpellier, quartier Ovalie.  Une dame de 75 ans s'est fait voler son sac à main par deux voleuses qui lui ont crevé le pneu de sa voiture avant de faire semblant de vouloir l'aider.  Elle a vu le manège et s'est accrochée au véhicule ! Traînée sur plusieurs mètres, elle a été mordue et laissée là par ses agresseuses. Elle souffre de multiples contusions et morsures. 

L'une des délinquantes, retrouvée vendredi, a été jugée ce lundi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Montpellier. Lors d'une audience assez surréaliste : elle s'est déroulée par visioconférence, chose rare, car la prévenue souffre de la gale. 

500 euros par jour de cocaïne 

Cette Marocaine de 41 ans prénommée Hakima est une femme cabossée par la vie. Déjà condamnée 10 fois pour divers délits, accro à la cocaïne depuis plus de 20 ans, elle se prostitue depuis qu'elle est mineure : "Je me fais 500 euros par jour, tout passe dans la came", dit elle.  Lors de son arrestation vendredi dernier, les policiers ont d'ailleurs retrouvé plus d'un gramme de drogue sur elle.

De l'autre côté de la caméra, elle tousse, se mouche, bougonne. D'emblée elle reconnaît l'agression, les morsures, la fuite : "Je n'avais pas dormi depuis quatre jours à cause de la coke, j'étais en mode Scarface, je n'avais plus de neurones", lance t'elle.  

"C'est pas bien ce qu'on a fait à cette vieille."

Le vocabulaire est cru : "C'est pas bien ce qu'on a fait à cette vieille" ; l'attitude insolente : "Je ne l'ai pas beaucoup traînée sur la route, c'est impossible, réfléchissez monsieur le président !"  

Trois ans de prison ferme

Elle continue même d'intervenir pendant les réquisitions quand le procureur fait remarquer qu'elle risque 20 ans de prison : "Vous avez dit quoi ?". "Taisez-vous madame", lui répond la magistrate.  

Injures à voix basse aussi pendant le délibéré quand on lui demande de ne pas quitter la pièce. Elle ne bronche pas en revanche lorsque le jugement tombe, conforme aux réquisitions : trois ans de prison ferme.  "C'est très bien, je vais pouvoir décrocher un diplôme en prison." "Ce n'est plus notre problème, madame", lance le président devant une salle médusée par la scène.