Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois hommes interpellés à Strasbourg pour une agression homophobe en marge de la marche des visibilités

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Trois hommes sont en garde à vue ce dimanche dans les locaux de la police strasbourgeoise. Ils ont été interpellés samedi soir devant la gare après avoir couvert d'insultes homophobes un petit groupe de participants à la marche des visibilités et brûlé un drapeau arc en ciel

L'un des chars de la marche des visibilités à Strasbourg
L'un des chars de la marche des visibilités à Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel

Strasbourg, France

L'agression a eu lieu vers 20h30 devant la gare de Strasbourg. Un homme et trois jeunes filles, qui avaient défilé l'après-midi pour la marche des visibilités et qui s'apprêtaient à prendre le train pour rentrer chez eux, ont été violemment pris à partie par trois hommes qui les ont couvert d'insultes homophobes. Le petit groupe arborait des fanions arc en ciel, symbole de la lutte pour les droits des personnes LGBT. L'une des victimes portait un drapeau autour du cou, drapeau qui a été arraché avant d'être brûlé par les agresseurs. 

Les trois agresseurs ont été interpellés dans la foulée, ils sont  en garde à vue dans les locaux du commissariat central à Strasbourg. Ils sont âgés de 17 ans, 21 et 33 ans et sont pour certains déjà connus des services de police. Une enquête a été ouverte pour violences aggravées.

Un rassemblement sur les lieux de l'agression ce lundi

En réaction à cette nouvelle agression homophobe, la Station, le centre Lesbien Gay Bi Trans Intersexe de Strasbourg appelle à un rassemblement ce lundi à 19h00 place de la gare à Strasbourg, car, précise sa présidente, Agnès Dubreuil, "il n'est pas question de laisser ces lieux aux agresseurs".