Faits divers – Justice

Trois policiers municipaux décorés pour bravoure après avoir sauvé deux retraités des flammes

Par Marie Ciavatti, France Bleu Hérault et France Bleu mardi 4 octobre 2016 à 18:40

Médaillés pour acte de courage
Médaillés pour acte de courage © Radio France - Marie Ciavatti

Une équipe de la police municipale de Lodève (Hérault) avait sauvé deux personnes âgées prisonnières de leur immeuble en feu en janvier 2015. Ces agents ont été décorés ce mardi 4 octobre de la médaille de la bravoure et du dévouement à l'hôtel de ville de Lodève.

Leur courage a permis de sauver deux vies l'an dernier à Lodève. Trois policiers municipaux ont été médaillés ce mardi matin pour acte de bravoure et de dévouement.

Les faits remontent au vendredi 9 janvier 2015. Cette patrouille de policiers municipaux repère un panache de fumée provenant d'un immeuble du centre ville, au 45 de la Grand-rue.

Les premiers sur place

Ils sont arrivés avant les secours. Ils ont été les premiers à prévenir les pompiers. "On est passé en voiture juste au moment où de la fumée sortait du bâtiment, raconte le brigadier-chef Patrick Léotard. Donc on s'est garé, on est monté. On se doutait qu'il y avait des gens dedans. On n'a pas pris le temps de réfléchir de toute façon. Une fois qu'on sort et que tout le monde est là, on souffle !"

"Quand on sort et que tout le monde est là... on souffle". Le brigadier chef Léotard

L'immeuble est envahi de fumée. Ils montent tant bien que mal dans les étages, à la recherche d'éventuels occupants. Ils trouvent deux personnes au bord de l'asphyxie âgées de 82 et 84 ans. L'un est handicapé, l'autre est très malade et incapable de se déplacer seul.

À eux trois, les policiers arrivent à les sortir de là, avant même que les premiers camions à incendie ne soient sur place. Il faudra ensuite de longues heures aux pompiers pour venir à bout du sinistre : le bâtiment a été entièrement détruit.

"Toujours là quand il y a des coups durs"

"On a eu un peu peur bien sûr, reconnaît Marie-Christine Bousquet, la maire de Lodève. Mais ils ont eu le réflexe de rentrer tout de suite dans l'immeuble pour voir si quelqu'un avait besoin d'aide. Mes policiers municipaux, ce jour là, se sont distingués. Mais ce qui est important pour moi, c'est aussi de saluer la police municipale. Ils sont toujours là quand il y a des coups durs. Ils ne sont pas là que pour mettre des PV. Je dois saluer leur rôle pendant les intempéries de 2015."

"Saluer le travail de la police municipale". Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève

Courage qui a été salué ce mardi matin lors d'une cérémonie républicaine à l'hôtel de ville en présence de leurs proches, collègues et officiels, comme la maire de Lodève ou le maire de Clermont-l'Hérault Salvador Ruiz. Une cérémonie très solennelle : uniformes, air de clairon, Marseillaise. Et beaucoup d'émotion pour les médaillés.

"Beaucoup d'émotion et de fierté. C'est au-delà de ce qu'on peut imaginer." Le brigadier chef Bonnier

Les deux brigadiers-chef sont toujours à Lodève aujourd'hui. Le troisième, Benjamin Vassas, 25 ans, est en poste à la police municipale de Clermont-l'Hérault. Il racontent cette journée marquante ce mercredi 5 octobre à 7h50 sur France Bleu Hérault.

Les deux personnes âgées ont été relogées depuis, dans des logements du centre-ville. Et elles vont bien, assure la maire.

Partager sur :