Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

30 ans de prison pour le violeur fétichiste des pieds

jeudi 31 janvier 2019 à 19:27 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

Christophe Penaud a été condamné vendredi à 30 ans de prison par la cour d'assises de l'Hérault. Il était jugé pour avoir agressé sexuellement trois jeunes femmes en 2015. Avec ceci de particulier qu'il fantasme sur les pieds des femmes qu'il agresse. Récidiviste, il encourrait la perpétuité.

30 ans, c'est la peine qui avait été requise (illustration)
30 ans, c'est la peine qui avait été requise (illustration) © Maxppp -

Montpellier et Pérols, France

Au cours de sa plaidoirie qui a duré une petite heure vendredi, Me Wilfried Jimenez ne s'est pas attardé sur ce qui était reproché à son client et qui n'était pas contesté : un viol et deux agressions sexuelles commis en 2015 à Montpellier et Pérols. Devant les jurés de la cour d'assises de l'Hérault, il a parlé de "faits graves et violents". Il a aussi parlé du mal que Christophe Penaud a causé aux victimes et à leurs proches, à lui-même et à ses proches. " Il doit y avoir une sanction, mais il doit y avoir un avenir".

Oui, Christophe Penaud est humain. Et c'est parce qu'il est humain que je le défends"- Me Jimenez, avocat

L'avocat a préféré insister sur Christophe Penaud, l'homme de 48 ans. "Je pense forcément à Dr Jekyll et Mr Hyde". Quand Mr Hyde prend le dessus selon lui, Christophe Penaud commet des actes graves. "Il est le conglomérat des deux personnalités qui s'opposent". L'une est normale, l'autre est perverse.   

Soigner ses pulsions négatives

Cette perversité, c'est le fétichisme des pieds de femmes. Et c'est sur ce point que l'avocate générale a directement interpellé le Nîmois. "Il faudrait que vous fassiez un long travail sur vous même". Un travail avec des médecins cliniciens pour savoir d'où viennent ces pulsions négatives. Étonnement, jusqu'à ce réquisitoire, Anne-Lyse Massa n'avait jamais pris la parole. Pas une seule question pendant toute la durée du procès. 

Me Paul Gallix, avocat de Laurence, agressée sexuellement

Un immense soulagement pour les trois jeunes femmes

Elle avait requis 30 ans de réclusion criminelle avec suivi socio-judiciaire pendant 12 ans. Après avoir délibéré pendant trois heures et demie, les jurés, quatre femmes et deux hommes, ont condamné l'ancien chauffeur-livreur à 30 ans assortis d'une obligation de soins pendant 7 ans. À l'énoncé de cette peine, on a senti le soulagement du côté des victimes. Emma (les prénoms ont été changés, NDLR) affichait un grand sourire, Laurence était en larme. Dans le box des accusés, Christophe Penaud a fermé les yeux et baissé la tête. Brièvement.

Me David Chaigneau, avocat d'Emma, violée

Je n'ai jamais refusé de me soigner mais peut-être que je ne sais pas me soigner"- Christophe Penaud, condamné

À la fin des débats il a eu la parole, une dernière fois. Alors qu'il ne l'avait jamais fait, il s'est tourné vers ses trois victimes pour leur demander pardon, leur dire qu'il a honte. Il a également demandé pardon à son ex-compagne, avec qui il a eu un fils, 19 ans aujourd'hui, gendarme, visiblement très éprouvé par cette épreuve. Aux jurés, il a tenu à rappeler qu'il n'est pas un monstre, qu'il n'est pas un tueur. Enfin, il s'est de nouveau adressé aux trois jeunes filles en leur garantissant qu'il ne fera pas appel pour ne pas leur faire endurer un second procès avant de conclure "Oubliez moi et allez en paix".