Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

30 et 20 ans de réclusion criminelle pour les deux accusés du double parricide de La Bastide-Clairence

Apres six heures de délibéré le verdict est tombé peu avant minuit ce samedi 28 novembre. Kévin Rouxel est condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de ses deux parents à La Bastide-Clairence en fevrier 2016. Son ex épouse Sofiya Bodnarchuk est condamnée à 20 ans pour complicité.

Kevin Rouxel, ici avec son avocat Emmanuel Zapirain, a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle
Kevin Rouxel, ici avec son avocat Emmanuel Zapirain, a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle © Radio France - Paul Nicolaï

Apres huit jours d'audience et un délibéré de six heures, les jurés de la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques réunis au palais de justice de Pau, ont lourdement condamné le couple accusé d'avoir tué à coups de revolver les parents de Kévin dans la maison de La Bastide-Clairence le 20 février 2016. Kévin Rouxel est condamné à 30 ans de réclusion criminelle alors que Sofiya, qui a toujours nié sa participation, est condamnée à 20 ans de réclusion. Décisions conformes aux réquisitions de l'avocat général Marc Mariée.

Sofiya s'effondre

Le jury populaire a manifestement considéré que la mort de Pascal et Ewa Rouxel relevait d'un affaire crapuleuse afin de mettre la main sur le patrimoine de la famille évalué à 1.500.000 euros. Sofiya Bodnarchuk, jeune Slave de 27 ans, rencontrée par Kévin Rouxel, sur un site spécialisé a toujours nié avoir participé à l’élaboration et à la mise en œuvre des crimes. Mais elle n'a pas convaincu. En pleurs au moment de l'annonce du verdict, elle s'est effondrée sur le sol. Son avocat Me Edouard Martial, qui avait plaidé l’acquittement, a décidé de faire appel de cette décision.

Kevin ne bronche pas

Alors qu'il s’était montré particulièrement nerveux tout au long de son procès, Kévin Rouxel est resté calme au moment du verdict. Il a même pris la parole pour affirmer que la sanction était "justifiée". Son avocat Me Emmanuel Zapirain va aussi faire appel de cette décision.

Kévin Rouxel a également été condamné à 5 ans de prison supplémentaires pour sa tentative d’évasion avec prise d’otage d’une infirmière, le 5 mars 2016. Des faits qui se sont déroulés à la maison d’arrêt de Bayonne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess