Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

30 millions d'amis se mobilise après la mort d'un petit âne tué à coups de couteau à Bagnols-sur-Cèze

mardi 30 janvier 2018 à 19:09 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Titus allait avoir un an. Ce petit âne est mort ce lundi à Bagnols-sur Cèze après avoir reçu des coups de couteau aux oreilles. Son propriétaire a porté plainte. La Fondation 30 millions d'amis aussi. Elle se porte également partie civile.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Bagnols-sur-Cèze, France

C'est lundi 22 janvier que le petit âne a été agressé. Lorsque sa propriétaire est rentrée chez elle, elle a découvert que l'animal avait reçu des coups de couteau à la base des oreilles. Il avait été tailladé sur une dizaine de centimètres.

Transporté chez un vétérinaire et soigné, Titus est mort une semaine plus tard, ce lundi. 

Alertée, la Fondation 30 millions d'amis a aussitôt décidé de porter plainte et de se porter partie civile. 

"Il ne faut pas que ce genre de barbarie soit banalisée ni reste impunie. On est donc toujours là pour se porter partie civile et découvrir les tenants et aboutissants de ce geste".

Reha Hutin, la présidente de la Fondation 30 millions d'Amis

Grâce à sa mobilisation, la Fondation espère aussi que les personnes qui se livrent à ce genre de tortures soient condamnées plus lourdement. 

Petit à petit, les peines appliquées sont plus lourdes et ont un effet dissuasif