Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

30 mois de prison dont 12 ferme pour l'agresseur de 5 personnes âgéees à Romans-sur-Isère

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ce sont deux jeunes qui avaient agressé cinq personnes âgées les 12 et 16 juin dernier avec une arme dans un souterrain de Romans-sur-Isère. Le mineur a été présenté à un juge des enfants, le majeur était jugé ce lundi au tribunal correctionnel de Valence.

Le tribunal de grande instance de Valence.
Le tribunal de grande instance de Valence. © Radio France - Florence Gotschaux

C'est un jeune homme de 18 ans tout juste qui a été jugé et condamné à un an de prison ferme, plus un an et demi avec sursis par le tribunal correctionnel de Valence. Les juges ont insisté sur la gravité des faits qui auraient pu le conduire devant une cour d'assises pour vol avec arme. Le parquet a préféré correctionnaliser l'affaire pour qu'elle soit jugée plus rapidement.  

Agressions lâches

Face aux magistrats, Brandon, en détention provisoire depuis un mois, murmure, un peu gauche, que c'est un copain "pour rigoler" qui a proposé "d'aller braquer". Mais vous n'avez pas seulement rigolé, vous l'avez fait reprend la présidente du Tribunal. 

L'avocat de trois des cinq victimes âgées de 62 à 73 ans vient souligner la lâcheté de ces agressions. L'une des femmes projetée au sol est très frêle, 1 mètre 57 pour 43 kilos, alors que l'agresseur est plutôt grand. "Aujourd'hui elle est traumatisée, comme ils ont eu sa carte d'identité entre les mains avec son adresse, elle à peur qu'ils viennent la retrouver."  

Trois de prison requis

Brandon fond en larmes. C'est l’éducatrice de la protection judiciaire de la jeunesse qui le suivait depuis un an qui permet de comprendre pourquoi il est passé à l'acte. Ce jeune avec une situation familiale compliquée, essayait de retrouver un cadre. Mais il n'a pas obtenu le contrat d'apprentissage qu'il espérait et par ailleurs à ses 18 ans, le suivi des éducatrices s'est arrêté et le garçon à dérapé. 

Le Parquet à requis prés de trois ans de prison ferme contre ce jeune homme sans casier. Les juges ont estimé qu'un an et demi ferme et un an avec sursis était plus adapté à ce jeune, majeur depuis moins de trois mois.

Choix de la station

France Bleu