Faits divers – Justice DOSSIER : Kévin et Sofiane, tués pour un simple regard

300 policiers et gendarmes mobilisés pour la reconstitution du drame d'Échirolles

Par Isabelle Gaudin, France Bleu Isère jeudi 3 avril 2014 à 10:14

13 prévenus seront acheminés à Échirolles pour la reconstitution de la rixe qui a coûté la vie à Kevin et Sofiane.
13 prévenus seront acheminés à Échirolles pour la reconstitution de la rixe qui a coûté la vie à Kevin et Sofiane. © Maxppp

La reconstitution de la rixe d'Échirolles aura lieu ce jeudi à 19h. Le 28 septembre 2012, Kevin et Sofiane meurent, lynchés par une bande de la cité voisine de la Villeneuve à Grenoble. Cette reconstitution va mobiliser 300 policiers et gendarmes. Treize prévenus seront acheminés sur place.

Tout un quartier bouclé

Le quartier des Granges s'apprête à revivre ce que l'on appelle désormais "la rixe d'Échirolles". La reconstitution du drame est prévue ce jeudi à 19h. Le 28 septembre 2012, Kévin et Sofiane mourraient sous les coups, après un violent passage à tabac dans le parc Maurice Thorez. Une expédition punitive orchestrée par des jeunes de la cité voisine de la Villeneuve à Grenoble. 13 prévenus doivent être jugés pour ce crime. Ils seront acheminés sur place ce jeudi soir pour reconstituer cette terrible nuit.

Une partie du quartier des Granges à Échirolles est bouclée pour les besoins de la reconstitution du meurtre de Kevin et Sofiane - Radio France
Une partie du quartier des Granges à Échirolles est bouclée pour les besoins de la reconstitution du meurtre de Kevin et Sofiane © Radio France - Florian Vautrin

Un dispositif policier sans précédent

Pour encadrer la reconstitution, un dispositif policier sans précédent a été mis en place : pas loin de 300 personnes en uniforme. Dans le détail,  deux compagnies de CRS, un escadron de gendarmerie, une cinquantaine de policiers pour notamment acheminer sur les lieux du crime, les 13 prévenus et leurs avocats. Les armes utilisées le soir du drame seront remplacées par des armes factices et les victimes par des mannequins.

reconstitution kévin et sofiane / pap1

Le quartier des Granges à Échirolles est bouclé en partie pour les besoins de la reconstitution jusqu'à vendredi midi. C'est le sujet de conversation numéro un à la sortie des écoles et des commerces, comme a pu le constater Florian Vautrin.

reconstitution ambiance PAP flo

La reconstitution du drame d'Échirolles pourrait durer jusqu'à 4h du matin au moins, selon une source policière.

→ À lire aussi : Après la mort de son fils, Kevin, lynché à Échirolles, Aurélie Monkam-Noubissi, raconte sa douleur dans un livre intitulé "Le ventre arraché", chez Bayard