Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

31 chiens sauvés d'un élevage à Maligny

mercredi 13 mars 2019 à 13:37 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Grosse opération d’évacuation de chiens ce mercredi matin à l'élevage Lou Pantaï à Maligny près d'Arnay-le-duc en Côte-d'or. 31 animaux ont été recueillis par les associations venues en nombres. Les services vétérinaires et les gendarmes présents ont également découvert une quinzaine de cadavres.

Les chiens qui ont survécu sont évacués.
Les chiens qui ont survécu sont évacués. © Radio France - Lila Lefebvre

Maligny, France

Rendez-vous été donné à 10h00 au chenil Lou Pantaï à Maligny près d'Arnay-le-duc en Côte-d'or ce mercredi pour une opération de sauvetage de grande ampleur.  Ordonnées par le parquet de Dijon, coordonnées par la SPA d'Autun, supervisées par la Gendarmerie et la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) les opérations ont permis de recueillir 31 chiens, affamés et en mauvaise santé. A l'intérieur de l'élevage 17 cadavres d'animaux ont également été retrouvés. 

Le propriétaire jugé en avril 

Plusieurs races de chien étaient présentes dans l'élevage. - Radio France
Plusieurs races de chien étaient présentes dans l'élevage. © Radio France - Lila Lefebvre

Le propriétaire du chenil  sera jugé en avril au Tribunal de grande instance de Dijon, en attendant il est placé sous contrôle judiciaire, il devra subir une expertise psychologique, et il lui est désormais interdit de travailler auprès d'animaux.  C'est une responsable d'association qui a alerté les gendarmes dimanche après avoir repéré un animal mort. Les forces de l'ordre se sont immédiatement rendu sur place pour constater et l'interpeller. 

Les opérations ont permis de recueillir 31 chiens, affamés et en mauvaise santé.  - Radio France
Les opérations ont permis de recueillir 31 chiens, affamés et en mauvaise santé. © Radio France - Lila Lefebvre

A leur arrivée sur place ce mercredi les associations ont pu constater l'horreur, des animaux affamés gisant dans leurs excréments, et dans des cages des cadavres de bêtes mortes de faim et de soif. Les 31 animaux qui ont pu être sauvés ont été conduits en fin de matinée à la SPA d'Arnay-le-duc où ils seront soignés avant d'être répartis dans différents lieux d'accueil pour finalement être donnés d'ici une semaine. 

Le reportage lors de l'évacuation