Faits divers – Justice

325 kilos de cannabis saisis au Boulou dans un go-fast

Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon vendredi 4 septembre 2015 à 15:54

La marchandise saisie par les douaniers au Perthus le 1er septembre 2015
La marchandise saisie par les douaniers au Perthus le 1er septembre 2015 © Douanes françaises

Les douaniers français ont réussi à stopper mardi un convoi de deux véhicules qui remontaient d'Espagne. Un des conducteurs a été arrêté, l'autre est en fuite.

C'est une habitude au péage du Boulou sur l'autoroute A9, à la frontière espagnole : les saisies de drogues en tout genre. Mardi dernier, les douaniers des Pyrénées-Orientales interceptent ainsi 325 kilos de résine de cannabis dans une voiture en provenance d’Espagne. Sur le marché noir des stupéfiants, la valeur de la marchandise est estimée à près de 2 millions d’euros.

Lors d'un contrôle à la barrière de péage, les agents stoppent un véhicule immatriculé en France. Le conducteur, seul à bord, apparaît nerveux. Deux minutes plus tard, une grosse cylindrée arrive au niveau du péage. Les agents lui demandent de s'arrêter pour un contrôle, mais la voiture s'enfuit à toute vitesse sur l'autoroute en direction de Perpignan.

Il laisse la voiture, pneus crevés, sur la bande d'arrêt d'urgence

Les douaniers tentent alors de stopper le bolide en jetant une herse sous les roues. La voiture n'ira pas bien loin : elle s'arrête quelques centaines de mètres plus loin, sur la bande d'arrêt d'urgence. Le conducteur s'enfuit dans la nature, il est d'ailleurs toujours recherché par les forces de l'ordre.

A bord de la voiture stoppée sur la chaussée, les douaniers trouvent dix "valises marocaines" en toile de jute, chargées de résine de cannabis. Il y aussi plusieurs téléphones portables et 8.700 euros en liquide.

En menant des recherches complémentaires, les forces de l'ordre établissent un lien entre les deux conducteurs. Celui qui était à bord du premier véhicule a été remis à la police de Perpignan. Les recherches pour retrouver l'autre continuent.