Faits divers – Justice

Une cellule d'écoute pour les 35 lycéens d'Albert Bayet de Tours, rentrés d'urgence de Bruxelles

Par Boris Compain, France Bleu Touraine mercredi 23 mars 2016 à 16:39

Un message de condoléances parmi des milliers
Un message de condoléances parmi des milliers © Maxppp - Maxppp

Le voyage scolaire des élèves du lycée Albert Bayet de Tours, débuté lundi, a pris fin prématurément après les attentats qui ont eu lieu mardi matin dans la capitale belge. Une cellule d'écoute est mise en place. Certains ont entendu l'explosion dans le métro.

Une cellule d'écoute sera à partir de jeudi matin, à disposition de 35 élèves de Première, au lycée Albert Bayet de Tours. Partis en voyage scolaire en Belgique, lundi dernier, ils ont été rapatriés en urgence, en car, dans la nuit de mardi à mercredi, après avoir passé la journée confinés dans leur auberge de jeunesse, à Bruxelles. Certains d'entre eux ont entendu la déflagration de la bombe qui a explosé dans le métro de Bruxelles, situé à proximité.

Fatigués par la route et les émotions, ils ont été dispensés de cours, mercredi

A la demande du ministère des affaires étrangères et du rectorat, les 35 jeunes et les 4 enseignants qui les accompagnaient ont pris un car pour rentrer en France, trois jours plus tôt que prévu : partis de Bruxelles à 19H, ils sont arrivés à Tours vers 3h, mercredi matin.

Jeudi matin, l'infirmière scolaire du lycée Albert Bayet se tiendra à leur disposition, si ils veulent parler de ce qu'ils ont vécu. Si ce dispositif ne suffit pas, le rectorat d'Orléans-Tours se dit prêt à envoyer des professionnels extérieurs à l'établissement.