Faits divers – Justice

4 à 10 ans de prison après un go fast dans la Drôme en juin 2012

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 10 juin 2014 à 15:23

Des douaniers (photo d'illustration)

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné plusieurs trafiquants de drogue ce mardi après-midi, à commencer par Mohamed Bessame -figure du banditisme- a été condamné à la peine la plus lourde : 10 ans.

Ces trafiquants de drogue avaient été interpellés en juin 2012 dans la Drôme après un Go Fast, cette technique qui consiste à rouler très vite sur l'autoroute pour éviter les forces de l'ordre. Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement ce mardi après-midi : Mohamed Bessame -figure du banditisme- a été condamné à la peine la plus lourde : 10 ans. De 4 à 6 ans fermes pour trois autres prévenus et deux autres ont été relaxés.Lors de l'interpellation dans la Drôme, les enquêteurs avaient mis la main sur 624 kg de résine de cannabis dans ce convoi "go fast" .

L'opération avait été très spectaculaire et très rapide. La voiture convoyant la drogue a été stoppée à la barrière de péage de Valence Sud, et les deux occupants de la voiture ouvreuse ont été cueillis un peu plus loin, sur l'A49 en direction de Grenoble. Ils attendaient sur l'aire de repos à la hauteur de Chatuzange le Goubet. Cette saisie est estimée à environ un million d'euros.

Le lourd passé de Bessame

C'est une peine de plus inscrite au casier de Bessame. Originaire de Meyzieu dans la Rhône, il a déjà été condamné en 2006 à neuf ans de prison pour trafic de stupéfiants. Détenu depuis 2003 dans cette affaire, il avait réussi en décembre 2005, avant le procès, à s'évader en hélicoptère de la prison d'Aiton (en Savoie) avec deux autres détenus, avant d'être repris. En 2008, il avait écopé de six ans de prison pour cette évasion. Quelques mois après une libération conditionnelle accordée en 2011, Mohamed Bessame avait été à nouveau interpellé, de retour d'Espagne, lors de l'interception de ce go-fast dans la Drôme.