Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre ans de prison pour avoir menacé de mort des gendarmes à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Un homme multirécidiviste de 25 ans a été condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis par le tribunal correctionnel de Béziers. Il conduisait sans permis, avait refusé de s'arrêter au contrôle et menacé des gendarmes après son arrestation.

Le chauffard a refusé à trois reprises de se soumettre à un contrôle de gendarmerie
Le chauffard a refusé à trois reprises de se soumettre à un contrôle de gendarmerie © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un homme de 25 ans à 4 ans d’emprisonnement dont 2 ans avec sursis probatoire (obligation de travailler), et annulation de son permis de conduire. Il conduisait sans permis (déjà suspendu pour excès de vitesse) et avait refusé de s'arrêter à des contrôles à trois reprises en janvier, et juin dernier, mettant même en danger la vie des forces de l'ordre.

Placé en garde à vue le 13 juillet dans les locaux de la BMO de Béziers, il avait nié la totalité des faits et proféré de nombreux outrages et menaces à l’encontre des gendarmes en leur affirmant notamment que la prochaine fois, il les percuterait volontairement à pleine vitesse.

Lors de son procès, il a reconnu un seul des trois refus d'obtempérer et les menaces de mort. Il était en récidive légale pour avoir été condamné à plusieurs reprises pour des faits de différentes natures. 

Pour la récidive de menaces de mort sur des forces de l’ordre, tout comme celle d’un refus d’obtempérer avec mise en danger délibérée, il aurait pu prendre jusqu'à 10 ans de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess