Faits divers – Justice

Quatre jeunes en garde à vue à Grenoble pour vols de voiture et mise en danger de policiers

Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère jeudi 11 août 2016 à 12:46

4 jeunes arrêtés en 3 jours par la police grenobloise
4 jeunes arrêtés en 3 jours par la police grenobloise © Maxppp -

Ils ont entre 14 et 21 ans. Les plus jeunes se sont spécialisés dans le "home jacking", le vol de voitures au domicile de leurs propriétaires. Mardi, le plus âgé a foncé avec l'une de ces voitures volées sur des policiers de la BAC à Grenoble. Ils sont tous en garde-à-vue.

Ce sont deux faits divers qui se rejoignent : mardi soir on apprenait qu'un jeune homme de 21 ans fonçait sur des policiers de la BAC de Grenoble pour échapper à un contrôle. Les policiers ont répliqué en tirant à quatre reprises dans ses pneux et ont réussi à l'interpeller après une course poursuite mouvementée.

Le lendemain matin, deux adolescents de 14 et 16 ans provoquaient un accrochage cours de la Libération à Grenoble avec une voiture volée, une Chevrolet Matiz, qui provenait d'un "home jacking", rue Martin Luther King à Saint-Martin-d'Hères. Ils ont heurté une autre voiture et blessé légèrement sa conductrice âgée de 70 ans. Ils sont ensuite sortis de la Chevrolet retournée sur le toit pour s'enfuir en courant. Des passants ont arrêté le plus jeune. Des motards de la police ont arrêté le plus âgé peu après.

Une empreinte sur une voiture permet aux policiers de relier les deux affaires 

Pendant leurs gardes-à-vue, la police a appris que le premier était recherché pour cambriolage par la gendarmerie d'Eybens et qu'il roulait sans permis à bord d'une voiture volée. Ce qui explique sa volonté d'échapper aux contrôles policiers. Sur cette voiture, les experts ont retrouvé une empreinte appartenant à l'un des adolescents arrêtés dans la deuxième affaire.

L'adolescent le plus âgé a reconnu avoir volé d'autres voitures, toujours avec la technique du "home jacking" qui consiste à s'introduire chez les propriétaires pendant leur sommeil pour trouver les clefs des véhicules. Il a dit aussi en avoir vendu une, tout récemment, à un jeune homme de Fontaine.

Les gardes-à-vue des uns et des autres ont été prolongées. L'homme de 21 ans devrait être jugé en comparution immédiate vendredi par le tribunal correctionnel de Grenoble. Les deux adolescents et un troisième âgé aussi de 14 ans, considéré comme complice et interpellé jeudi matin, seront présentés vendredi à un juge pour enfants