Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Quarante personnes intoxiquées par un dégagement gazeux à la piscine du Grau-du-Roi

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Gard Lozère
Le Grau-du-Roi, France

Les sapeurs-pompiers du Gard sont intervenus ce vendredi après-midi pour une intoxication collective à la piscine du Grau-du-Roi. Suite à un problème technique, un dégagement gazeux (chloramine) s’est produit dans les locaux de la piscine.

L'hélicoptère du Samu du Gard
L'hélicoptère du Samu du Gard © Radio France - Tony Selliez

Une quarantaine de pompiers du Gard et de l'Hérault sont intervenus ce vendredi après-midi au Grau-du-Roi pour une intoxication collective à la piscine. Quarante personnes ont été touchées par un dégagement gazeux dans les locaux. Le produit s'est évaporé d'un local technique.

Il s'agit de chloramine, pas de chlore

En fait, une pompe doseuse était en panne. S'est alors formé un nuage de ce gaz dans le local, nuage qui s'est dispersé dans la proximité immédiate, l'odeur alertant aussitôt les personnes présentes. Les pompiers, prévenus, mobilisent des moyens importants : 30 pompiers du Gard, 10 de l'Hérault, trois médecins, une quinzaine de véhicules et l'hélicoptère du Samu. De gros moyens car il y a une quarantaine de personnes dans la piscine... une intoxication au chlore peut être dangereuse. 

Mais ce n'est pas le cas ici : c'est juste un dégagement de chloramine, et peu important. Conséquence, sur les 40 personnes touchées par ce phénomène, les pompiers ne parlent que de sept victimes (trois enfants d'une dizaine d'années et quatre adultes), mais personne n'a été hospitalisé. Tous ont pu rentrer chez eux.

Ce vendredi soir, les spécialistes présents ont assuré la ventilation des locaux. Toutes les mesures toxicologiques se sont révélées négatives. Les pompiers affirment qu'il n'y a plus aucun risque. Restent à faire les réparations nécessaires par la commune et la société de maintenance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess