Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

45.000 litres de gasoil volés sur l’A9 dans l’Aude, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales

vendredi 4 mai 2018 à 19:16 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon et France Bleu

Quatre Roumains de 22 à 35 ans ont été condamnés ce vendredi par le tribunal correctionnel de Béziers à de la prison ferme pour vols en réunion. Ils siphonnaient les réservoirs des camions stationnés sur les aires de repos.

Illustration
Illustration © Maxppp - Samuel COULON

Béziers, France

Deux à cinq ans de prison ferme ont été prononcés ce vendredi par le tribunal correctionnel de Béziers à l’encontre de quatre Roumains, interpellés en mars 2017 pour une série de vols en réunion et avec violence.

Le dernier trimestre 2016 et jusqu’à leur arrestation, ils ont siphonné les réservoirs de camions sur l’autoroute A9 .

Des vols de gasoil à grande échelle principalement dans l’Aude, mais aussi dans l’Hérault et les Pyrénées-Orientales.

Pas moins de  45.000 litres ont été dérobés au cours de cette  période. 

Cette bande bien organisée, se déplaçait avec un véhicule utilitaire aménagé de cuves de 1.000 litres.  La méthode était toujours la même. L’équipe qui vivait dans un appartement à Gérone en Espagne, prenait l’autoroute au Perthus.  

En pleine nuit, les Roumains siphonnaient avec une pompe (alimentée par des batteries)  les réservoirs des poids lourds, stationnés sur les aires de repos  dans le sens Espagne -France.

Des réservoirs  forcément pleins, puisque les transporteurs les remplissaient avant de revenir en France. Le carburant est moins cher de l’autre côté de la frontière.

Avant le lever du jour, ils repartaient chez eux après avoir rempli les récipients. Le carburant était ensuite revendu dans le sud de la Catalogne à des transporteurs routiers

80 victimes ont porté plainte. Mais l'enquête a démontré qu'il y en avait un peu plus de 400.

Un chauffeur a par ailleurs été tabassé avec une barre de fer en les surprenant en train de voler.  Il avait  été laissé pour mort. 

Au cours de cette période de nombreux camping-caristes ont aussi porté plainte pour vols de carburant.  Mais aucun lien n’a été établi avec cette bande interpellée par les gendarmes en mars 2017  alors qu’elle regagnait l’Espagne le véhicule bien chargé.

Par ailleurs un Roumain est toujours en fuite.  Un mandat d’arrêt a été lancé à son encontre pour purger sa peine en France.