Faits divers – Justice

475 kilos de cannabis saisis après une course-poursuite en Indre-et-Loire

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine et France Bleu mercredi 18 janvier 2017 à 6:00 Mis à jour le mercredi 18 janvier 2017 à 8:37

Illustration
Illustration © Maxppp - /NCY

Une prise de cannabis quasi record en Indre-et-Loire. Une voiture a été interceptée ce lundi matin dans le sud-Touraine, avec à son bord 475 kilos de résine de cannabis. Le conducteur a été arrêté. Il est en garde à vue au commissariat de Tours.

Les forces de l'ordre d'Indre-et-Loire ont interpellé ce lundi matin un homme dans le sud-Touraine, après une course-poursuite. A l'intérieur du véhicule, une énorme quantité de résine de cannabis, en provenance du Maroc. L'homme est actuellement en garde à vue. C'est la section de la Police Judiciaire de Tours qui est en charge de l'affaire.

Une arrestation mouvementée menée par les Douanes

Le véhicule vient de sortir de l'Autoroute A10, à Sainte-Maure-de-Touraine, en provenance du sud. Les douaniers veulent l'inspecter. Le conducteur refuse d’obtempérer. S'ensuit une course-poursuite de plusieurs kilomètres. Le véhicule finit finalement sa course dans le fossé entre Noyant-de-Touraine et Maillé. A l'intérieur, les douaniers découvrent une énorme quantité de drogue.

Une saisie record depuis presque quatre ans en Touraine

Après analyse, il s'agit de 475 kilos de résine de cannabis. Il s'agit de la troisième plus importante prise en Indre-et-Loire de mémoire d'enquêteurs (2,1 tonnes de cannabis découverts dans un camion en mai 2013 et 710kg de cannabis saisis en septembre 2012). A la revente, le bénéfice pour les trafiquants est estimé entre 1,6 million et 2,3 millions euros.

Quelle destination? L'Ile-de-France ou plus loin?

La difficulté aujourd'hui pour les enquêteurs est d'avoir des éléments sur la destination de la drogue. L'homme a semble-t-il jeté son téléphone portable dans la nature pendant la poursuite. Il est connu des services de police pour des affaires similaires. Il venait du Maroc avec la marchandise. En revanche, on ne connait pas à ce jour sa destination : l'Ile de France ou plus loin.

Une garde à vue qui peut durer jusqu'à vendredi

La garde à vue porte sur un trafic de cannabis en bande organisée. Il peut être interrogé par les enquêteurs de la PJ de Tours jusqu'à vendredi, avant d'être présenté au parquet de Tours pour, probablement, une mise en examen et un placement en détention provisoire. L'enquête sera ensuite confiée à un juge d'instruction pour tenter d'identifier la filière. Le trafiquant interpellé ce lundi risque jusqu'à 30 ans de prison.