Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cinq mois de prison avec sursis pour refus d'obtempérer et menaces de mort sur les gendarmes

-
Par , France Bleu Hérault

Un homme qui refusait de s'arrêter à un contrôle de gendarmerie a été condamné la semaine dernière à cinq mois de prison avec sursis, il avait menacé de mort les gendarmes, roulait sans permis et sans assurance et sous l'emprise de l'alcool.

L'homme roulait sans assurance et sans permis (photo d'illustration)
L'homme roulait sans assurance et sans permis (photo d'illustration) - Gendarmerie 34

Mèze, France

Dans la soirée du 10 octobre, les gendarmes de Balaruc-les-Bains (Hérault) interviennent à Mèze à la demande d’une femme importunée par son ex-compagnon. A l’arrivée de la patrouille, l’homme prend la fuite en voiture. La consultation de fichiers fait apparaître qu’il n’est pas titulaire du permis de conduire. Suivi par les militaires qui souhaitent procéder à un contrôle, le conducteur refuse de s’arrêter et les menace de mort. Il est interpellé. Il présente un taux d’alcoolémie de 0,46 mg/l. De plus, son véhicule n’est pas assuré.

Présenté devant le tribunal correctionnel de Montpellier le 14 octobre, l'homme a été condamné à cinq mois de prison avec sursis, 120 heures de travail d’intérêt général, 150 euros d’amende et à verser 300 euros de dommages et intérêts à chacun des militaires victimes.

Il comparaîtra de nouveau devant le tribunal correctionnel dans les mois à venir pour des violences diverses et des vols. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu