Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'incendie du 5-7 à Saint-Laurent-du-Pont

Cinquante ans après le drame, l'association des familles de victimes du 5-7 va disparaître

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie

Les commémorations du 50e anniversaire de l'incendie meurtrier du 1er novembre 1970 à Saint-Laurent-du-Pont (Isère) étaient les dernières sous l'égide de l'association des familles de victimes, qui va disparaître en fin d'année.

Un mémorial a été installé sur les lieux où se trouvait le "5-7" avec les noms des 146 victimes brûlées vives.
Un mémorial a été installé sur les lieux où se trouvait le "5-7" avec les noms des 146 victimes brûlées vives. © Radio France - Bastien Thomas

Le temps passe et si il n'efface pas les mémoires, il efface les mémoires "vives". 50 ans après l'incendie qui a tué 146 jeunes dans la boite "le 5-7" à Saint-Laurent-du-Pont, l'association des familles de victimes annonce sa dissolution. Portée depuis de nombreuses années déjà par la savoyarde Odette Delvaux, qui a perdu deux fils de 17 et 19 ans dans l'incendie, ce qui a d'abord été un "comité de défense" lors du combat judiciaire, se retrouve aujourd'hui sans beaucoup de survivants et quasiment sans objet. Sa seule tache consistant à veiller à l'entretien du mémorial érigé sur le site depuis 1976 et à organiser les cérémonies chaque 1er novembre. C'est désormais la ville de Saint-Laurent-du-Pont qui va reprendre à sa charge la mémoire du 5-7. La dissolution de l'association des familles de victimes devrait être effective en fin d'année.

La cérémonie des 50 ans du dimanche 1er novembre 2020 (images mairie de Saint-Laurent-du-Pont) :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess