Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

50 gilets jaunes sur la D189 à Mauguio pour manifester contre le bruit

samedi 18 novembre 2017 à 19:27 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Hérault

Depuis six mois, les riverains de la D189 à Mauguio se plaignent de nuisances sonores, de la pollution visuelle, et celles des pots d'échappements... ils ont défilé à pieds entre les ronds-points Willy Brandt et Pierre Bérégovoy.

Les manifestants ont marché le long de la D189 pour manifester contre la pollution sonore.
Les manifestants ont marché le long de la D189 pour manifester contre la pollution sonore. © Radio France - Marion Bargiacchi

Le collectif des riverains de la D189 s'est rassemblé samedi 18 novembre à 10 heures du matin sur le parking de l'ancien Lidl. Depuis six mois, ils se plaignent de nuisances. du bruit des voitures, de la pollution visuelle et de celle des pots d'échappements...

19 500 véhicules passent chaque jour sur cet axe de contournement de Mauguio. "Ce sont six lotissements, 1500 riverains et 300 maisons qui sont concernés par les nuisances." explique Pascal Manceau, membre du bureau du collectif.

Des nuisances sonores mais pas seulement

L'installation d'un revêtement spécial pour diminuer le bruit n'aurait rien changé d'après les habitants. "Le bruit est un peu plus sourd, mais c'est toujours infernal, surtout la nuit". De nouvelles mesures doivent être révélées à la fin du mois de novembre "début décembre au plus tard" précise Pascal Manceau.

Lui met en avant d'autres problèmes, notamment un souci de sécurité. "La haie qui nous sépare de la route a pris feu cette semaine. À deux jours près avec le vent, ça aurait pu être très grave." Les riverains présents lors de la manifestation voudraient plutôt voir un mur anti-bruit végétalisé. Pour diminuer les nuisances sonores mais aussi protéger leurs maisons.

Le collectif a également demandé l'installation d'un radar sur l'axe, une baisse de la vitesse de 70 à 50 km/H et un nouveau giratoire "pour faire baisser la vitesse et toutes les pollutions". Le collectif attend désormais une réponse des responsables politiques. "On aimerait que le maire de Mauguio se saisisse de ce dossier. Et qu'ils ne soit pas seul."